Plus d’un mois de grève en 2016. C’est le triste record que détiennent les lignes L (qui dessert La Défense) et J du Transilien qui ont été impactées l’année dernière par 32 jours de grèves nationales ou locales, presque autant qu’en 2015. L’association Plus de Trains a décompté ces différents mouvements sociaux sur ses comptes Facebook et Twitter. Ainsi les deux lignes du réseau de Paris Saint-Lazare ont été touchées les 9 et 31 mars, le 26 avril, du 18 au 29 mai, du 1er au 15 juin, le 23 novembre et le 25 décembre.

Dans son post, l’association d’usagers critique l’absence d’indemnisation de la part de la Sncf et du Stif « contrairement aux autres lignes » dit-elle.

Cette nouvelle année ne semble pas débuter sous les meilleurs auspices puisqu’un nouveau mouvement social local se déroule dès ce 1er janvier sur la ligne L avec des suppressions de trains à la clef.

« On ne voit pas le début d’une once de négociation entre la direction de la Sncf et les cheminots » regrette Arnaud Bertrand, le président de l’association qui ne désespère pas de voir les deux parties se mettre autour de la table pour éviter d’en arriver à de tels conflits.

Si beaucoup d’usagers semblent résignés certains réagissent avec humour et une pointe d’autodérision sur Twitter.