Un stade de rugby aux portes de La Défense

Le projet de l'Arena 92 du Racing Metro 92

Le Racing-Metro 92 aura bientôt son stade de Rugby aux portes de La Défense. Ce projet est totalement privé et sera financé par le club et des investisseurs. Un avant projet présenté par Franck Boucher, directeur général adjoint du Racing Metro 92, et Pascal Simonin, ancien directeur du stade France, prévoit la construction d’un stade pouvant accueillir 40 000 places en configuration spectacle et 30 000 en configuration rugby. Le projet intègre une toiture amovible et une pelouse rétractable permettant de libérer l’espace central pour des concerts ou prestation plus modestes pour 10 000 ou 20 000 spectateurs. Le stade devrait être situé à la place de l’actuel terrain sportif des Bouvets situé à Nanterre entre la jetée, le cimetière de Neuilly et les voies SNCF. Le Racing qui a baptisé ce complexe « Arena 92 » souhaite sa mise en service pour fin 2013. La proposition architecturale présentée n’est qu’une hypothèse, un concours architectural sera lancé si tout se passe bien à l’automne 2009. Ce projet ne pourra voire le jour que si la maire de Puteaux, Joël Ceccaldi-Raynaud cède le terrain, propriété de Puteaux, au Racing. La maire de Puteaux est d’accord pour céder la surface à condition qu’une autre équivalente, soit 23 000m², lui soit donnée. Pour elle, il n’y a qu’un site satisfaisant : le parc des sports sur l’ile de Puteaux, appartenant actuellement à la ville de Paris et aux Hauts de Seine. « Patrick Devedjian m’a dit qu’il était d’accord, mais je n’ai pas de réponse de Bertrand Delanoë à ce jour » explique t’elle dans le Parisien.