La saison des courses solidaires s’est achevée avec la 25ème édition de la Special Olympics. Après Vertigo et la course Imagine For Margo en mai dernier et le Challenge Contre la Faim d’ACF la semaine dernière la doyenne des courses solidaire de La Défense s’est tenue ce jeudi 13 juin sur le parvis de La Défense. « L’objectif de la course c’est de collecter des fonds pour l’association Special Olympics France. C’est une association qui vise à organiser des événements sportifs pour l’épanouissement des personnes atteintes par le handicap mental », explique Cécile Ribeiro, salariée d’Otis partenaire et organisateur historique de cette course.

Si depuis quelques années les événements sportifs solidaires se sont multipliés dans le quartier d’affaires, les entreprises répondent toujours présents à l’appel de Special Olympics qui a récolté pour cette édition 100 000 euros. Pour son quart de siècle la course a attiré un millier de coureurs venus de 28 entreprises dont la Société Générale, Bureau Veritas, Groupama ou encore Endedis.

« Nous avons un engagement caritatif très fort. Là l’idée c’est de faire participer un maximum de salariés sur un événement proche pour une superbe association », confie Yvon Savi, salarié de la Société Générale et administrateur de Talents & Partage, l’association de solidarité des employés de la banque. Et avec quelques 500 collaborateurs mobilisés, la Société Générale a cette année encore mobilisé le plus grand contingent de coureurs.

« Je suis là pour la bonne cause, le handicap des enfants », lâche Baptiste, salarié de Groupama qui vient de participer pour la quatrième année à la Special Olympics. « C’est une cause importante pour moi, j’ai moi-même dans ma famille quelqu’un concerné par un handicap psychique », rajoute pour sa part Nathalie, salariée d’Enedis.