Les Racingmen n’ont pas réussi à vaincre le dauphin. Pour cette dixième journée du Top 14 les Ciel & Blanc recevaient ce samedi après-midi dans leur Paris La Défense Arena les joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles (UBB), deuxième au classement du championnat français. Une rencontre  remportée par les girondins 34 à 30.

Un match qu’avaient plutôt bien commencé les joueurs franciliens. Durant la première période le Racing 92 aura réalisé deux essais (18’ et 32’) signés Vakatawa (avec un transformé) et bénéficié d’une pénalité (29’). Côté bordelais, les joueurs réaliseront deux essais (26’ et 42’) tous les deux transformés et bénéficié d’une pénalité (36’). A la fin de la première période les Racingmen rentreront au vestiaires dominés 17 à 15.

A la reprise les Ciel & Blanc réaliseront deux essais coup sur coup (44’ et 48’) dont le premier  transformé. Alors que les joueurs franciliens semblaient avoir repris les commandes du match, les bordelais n’ont pas dit leur dernier mot et ont vite inversé la tendance avec deux essais (58’ et 68’), tous les deux transformés et une pénalité (51′). La dernière pénalité en faveur du Racing 92 (81′) n’aura pas réussi à inverser la tendance. L’UBB termine victorieux la rencontre avec quatre points d’avance et le Racing repart bredouille.