Jusqu’à la dernière minute les supporteurs du Racing 92 y ont cru. Et ils ont eu raison. A l’issue d’un match plein de suspens et dominé une bonne partie par les toulousains, les Ciel & Blanc ont réussi l’exploit en s’imposant 30 à 27 sur leur pelouse synthétique de la Paris La Défense Arena lors de la quinzième journée du Top 14. Dans une arena presque pleine à craquer où les supporteurs toulousains étaient venus en masse, les Racingmen n’étaient pas donnés favoris. C’est pourtant eux qui ont enflammé la Paris La Défense Arena.

Alors que le Stade Toulousain a su dominer la rencontre avec trois essais tous trois transformés, et bénéficié de deux pénalités (contre deux essais transformés pour le Racing 92 et trois pénalités) tout s’est joué à la fin dans les dernières minutes complètement folles. A la 80ème minute Toulouse semble être le grand gagnant du match avec son score de 27 à 23 face au Racing 92. Mais en sport rien n’est jamais joué et le Racing 92 l’a encore prouvé. Réduit à 14 contre 15 après l’exclusion de Joe Tekori, le Stade Toulousain n’a pas pu résister aux Ciel & Blanc face à une mêlée à cinq mètres de leur ligne de but. Et c’est dans les ultimes secondes de la rencontre que le francilien Olivier Klemenczak a sauvé son équipe de la défaite avec un superbe essai qui sera transformé. Stupeur pour les milliers de fans de Toulouse, joie pour les supporteurs du Racing, le coup sifflet final est donné. Le Racing est victorieux sur le fil du rasoir avec un score de 30 contre 27 pour Toulouse.

Cette victoire permet au Racing 92 et ses 41 points de se glisser à la troisième place du podium, derrière Bordeaux-Bègles (qui est premier avec 52 points) et Lyon (second avec 49 points).