C’est une belle entrée en matière qu’ont fait les joueurs du Racing 92 pour leur premier match en Champions Cup. Ce dimanche les Ciel et Blanc recevaient dans leur Paris La Défense Arena le Saracens, tenant du titre de la saison précédente du championnat d’Europe. Diminués, les anglais ont été surclassés pendant les quatre-vingts minutes de la rencontre par des franciliens méthodiques.

Dès le début de la rencontre les Racingmen ont pris le dessus et il n’aura fallu attendre que la sixième minute pour qu’une pénalité réussie leur soit donnée. Suivra à dixième minute un essai de Virimi Vakatawa, transformé par Maxime Machenaud qui marquera une autre pénalité (21’). Un second essai sera réalisé par Teddy Thomas (26’) qui lui ne sera pas transformé. Une minute plus tôt grâce à une pénalité, les anglais ont pu acquérir trois points. Après une première mi-temps parfaitement réussie pour le Racing 92 qui domine 18 à 3 les deux équipes rentrent aux vestiaires.

Au retour des vestiaires les Ciel et Blanc seront surpris par l’unique réalisation britannique signée Alex Lozowski (51’). Mais les joueurs de Laurent Travers vont très vite reprendre le large avec les essais de Finn Russell (54’), transformé par Maxime Machenaud et celui de Wenceslas Lauret (65’), non transformé.

Alors que le club des Hauts-de-Seine a mal commencé la saison du Top 14 et se retrouve actuellement dixième du classement, avec cette victoire face à la meilleure équipe d’Europe, le Racing 92 rassure ses supporteurs et vise désormais plus sereinement une victoire en Champions Cup pour cette saison.