Deux champions français qui s’affrontent, le combat était attendu toute la soirée. Et il aura été rapide. Très rapide. Tony Yoka, médaillé d’or aux Jeux de Rio en 2016 a mis KO son compatriote et champion WBA, Johann Duhaupas en 1 minute et 27 secondes lors de la soirée « La Conquête » organisée ce vendredi soir à la Paris La Défense Arena. Une soirée qui a pu réunir un peu moins de 5 000 spectateurs, alors même que la jauge du public pour les grands événements vient de passer ce samedi à seulement un millier de personnes.

« On a beaucoup travaillé et je ne sous-estime jamais mes adversaires, a confié Tony Yoka à l’issue de sa rencontre explosive. Je m’attendais à un combat très très dur, je sais qu’il a fait une très grosse préparation. Je ne m’attendais pas vraiment à gagner au premier round ».

La star de la soirée qui n’avait plus combattu depuis un an après son succès contre l’allemand Michael Wallisch, le 28 septembre 2019 est désormais invaincue en huit combats (dont sept victoires avant la limite).

Mais il n’y a pas que Tony Yoka et Johann Duhaupas qui se sont affrontés sur le ring monté pour l’occasion au cœur de l’arena. La femme de Tony Yoka, Estelle Mossely était aussi invitée à combattre dans l’arène de La Défense. La championne olympique a remporté son combat en huit rencontres face à Aurélie Froment.

Dans un autre combat en poids moyens toujours franco-français, Farrhad Saad a remporté le choc face à Diego Natchoo.