Cette année encore ils étaient très nombreux à répondre à l’appel d’Action contre la Faim (ACF). L’association humanitaire organisait le 6 juin dernier sur le parvis de La Défense la douzième édition de son Challenge contre la Faim.

Depuis sa création le Challenge contre la Faim propose aux salariés des entreprises de participer soit à une course dont la boucle est d’un kilomètre ou bien à une marche à pied de 650 mètres. Pour chaque boucle réalisée en 1h30 l’entreprise s’engage à verser à ACF quinze euros de dons en plus des dix euros de don forfaitaire. D’autres activités, tout aussi solidaires étaient proposées avec de la zumba, du training box, de l’escalade à l’espace Cnit et Move et  Yoga sur le toit de l’Arche. Pour toutes les six minutes réalisées par les salariés durant 1h30, l’entreprise reversait là aussi quinze euros en plus du don forfaitaire de dix euros.

Et pour cette édition 2019 ce sont quelques 3 600 salariés issus de plus d’une centaine d’entreprises dont HSBC, Amundi, Enedis, Lagardere ou encore Pixid qui ont relevé le défi de l’association lui permettant de récolter 836 000 euros en faveur de ses programmes de lutte contre la sous-nutrition.

HSBC partenaire de la course depuis dix ans

« L’objectif du jour c’était de collecter pour nos missions au Népal et en Côte d’Ivoire », explique Cathy Gabrielczyk, responsable pôle sport et solidarité chez ACF. Sur les 836 000 euros récoltés, 35 % seront destinés à ces deux programmes, le reste ira aux missions d’urgence d’ACF. « Les entreprises aujourd’hui ont envie de participer à des événements sportifs qui fédèrent leurs équipes », ajoute Cathy Gabrielczyk qui a trouvé « l’ambiance formidable » pour cette douzième édition.

Avec quelques 600 salariés, la banque anglaise HSBC est l’entreprise ayant le plus gros contingent. « Ça fait dix ans que l’on s’implique dans le cadre d’un programme mondial de la préservation de l’eau », explique Coralie Houel, responsable entrepreneuriat durable et environnement chez HSBC France. Et les fonds collectés par les salariés d’HSBC iront exclusivement à des problématiques de l’eau.

Comme tous les ans le Challenge Contre la Faim a attiré les foules. « On est venu pour la cause », se réjouit Juliette, salariée d’EDF quelques minutes après avoir participé à la course. « Il devrait y avoir plus d’événements comme çà », rajoute sa collègue Pamela. « Je suis venue pour la solidarité. Notre directeur nous a dit qu’il était important de se mobiliser pour cette cause, confie Alexandre un salarié de Système U, qui lui a choisi l’activité de boxe training. On est venu en train de Mulhouse (Haut-Rhin) spécialement pour l’événement ».

Les résultats du Challenge sont à retrouver ici