Se faire un tennis entre midi et deux ou le soir après le boulot, c’est l’idée que propose « Les Déchainés« . Lancée en janvier 2017, la start-up permet à des joueurs occasionnels de réserver en ligne un terrain proche de La Défense pour quelques dizaines d’euros. « On a créé ce service pour offrir une offre sans engagement et ponctuelle, explique Clément Hugo, le responsable des opérations pour Les Déchainés. On rend les clubs plus visibles et accessibles ». Car l’objectif du service est d’une part de démocratiser cette activité, souvent perçue comme un sport de riches et pour les clubs d’occuper les courts toute l’année.

Le service se veut le plus simple possible pour ses utilisateurs. Après s’être inscrit sur la plateforme, le site propose différents courts disponibles. Vingt-quatre sont à ce jour proposés dans quelques villes Françaises, dont quatre non loin de La Défense. Il suffit alors de choisir une date et un créneau horaire ainsi que le nombre d’heures souhaité (une à quatre). Les courts les plus proches de La Défense, situés sur l’île de Neuilly, sous le pont ont en revanche un fonctionnement différent. Les joueurs doivent s’inscrire pour une période de douze semaines minium et choisir à l’avance les créneaux souhaités.

Et l’idée semble fonctionner. Aujourd’hui le site revendique 10 000 créneaux réservés chaque mois sur la soixantaine de terrains partenaires disponibles en région parisienne, à Rouen et Lyon.