Les Indignés occupent toujours le Parvis

Les Indignés occupent toujours le Parvis 

Pour le sixième jour et la cinquième nuit les Indignés de La Défense sont toujours mobilisés en occupant le parvis de La Défense. Fortement moins nombreux que le premier jour, ils sont aujourd’hui une petite cinquantaine en journée et une vingtaine à dormir dans le camp de fortune. Les forces de l’ordre qui interdisent toute installation de tentes ou construction d’abris ont chargé ce mardi 8 novembre 2011 vers 19h30; le groupe qui avait construit à la hâte un abri constitué de palettes et bâches. Après une légère bousculade les CRS ont procédé à la destruction de la cabane en quelques minutes sous les cris de « non violent » ou « Indignés ».

La construction qui a été détruite quelques dizaines de minutes après sa réalisation a été décidée en « AG » et elle est « légitime » selon un Indigné mais elle était loin de satisfaire tout le monde « L’action irréfléchie de certains plombe l’action globale » déclare un autre. En effet les forces de l’ordre n’autorisent aucune tente et construction et les retirent systématiquement aux Indignés. Les Indignés savaient ainsi que leur abri seraient rapidement déconstruit.

Certains Indignés ont exprimé lors de l’une des très nombreuse assemblé générale qui sont organisé quasiment toute la journée -la moindre décision donne lieu à une assemblé- leur volonté de quitter le parvis de La Défense pour s’installer à Paris, mais ce choix ne semble pas faire l’unanimité; ils promettent déjà un grand rassemblement pour le 11 novembre 2011 toujours sur le parvis de La Défense.

Le mouvement plutôt mal organisé se refuse à la présence de tout parti politique ou syndicats mais également de se choisir un leader.