Les températures baissent, l’arena s’ouvre aux sans-abris. Pour la seconde année Paris La Défense vient d’activer son plan d’aide aux sdf alors que le thermomètre commence à passer sous la barre du zéro. L’établissement public s’est une nouvelle fois associé avec la Paris La Défense Arena pour héberger durant trois nuits jusqu’à trente-cinq sans-abris depuis ce lundi.

Avant d’arriver dans une salle dédiée de l’arena, les démunis sont orientés par le Service Intégré et d’Orientation des Hauts-de-Seine (SIAO 92). Cette mobilisation exceptionnelle peut être également déclenchée dès le niveau 1 du plan Grand Froid (températures comprises entre 0 et -5 degrés la nuit) ainsi qu’en cas d’urgence. Côté logistique la Paris La Défense Arena met à disposition des espaces proposant hébergements, sanitaires, douches et coin-repas.

Trente-cinq lits disponibles

Pour piloter la gestion de ce lieu éphémère de mise à l’abri, l’établissement public s’est entouré de la Croix Rouge française. Les frais engagés par l’association feront l’objet d’une subvention spécifique de l’État, précise Paris La Défense Arena qui s’est de son côté engagée à prendre en charge la totalité des coûts liés à l’utilisation des lieux (chauffage, éclairage, eau, sécurité incendie, entretien…). Le dispositif peut contenir jusqu’à trente-cinq lits. Chaque personne hébergée reçoit un kit d’hygiène, un panier repas et peut bénéficier d’un accès à des douches.

En février 2019 une vingtaine de sans domicile avaient été accueillis dans la Paris La Défense pour quelques nuits. « Cette initiative démontre, une fois encore, que le quartier d’affaires et ses acteurs savent se mobiliser et faire preuve de solidarité, notamment envers les personnes les plus fragiles. Cette solution temporaire arrive en complément de l’accueil de jour et du suivi, assurés toute l’année par la Maison de l’Amitié. », confie Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de Paris La Défense dans un communiqué.