Philippe Chaix fait le point du plan de Renouveau de La Défense

Philippe Chaix fait le point du plan de Renouveau de La Défense

L’EPADESA a fait le point trimestriel du plan de Renouveau avec le public le samedi 23 octobre 2010. Autour de la maquette du territoire de La Défense Seine-Arche, une quarantaine d’habitants et d’élus s’étaient réunis pour écouter Philippe Chaix le directeur de l’EPADESA. Le directeur a dans un premier temps présenté le nouvel établissement EPADESA qui entrera officiellement en fonction le vendredi 5 novembre 2010.

Il a ensuite fait le bilan des projets de construction des nouvelles tours, en annonçant le lancement dans les prochains jours des travaux de la tour Majunga et début 2011 des tours Aire 2 et D2. Philippe Chaix a expliqué que les projets Générali et Phare avaient reçus de nombreux recours. Certains habitants et élus ont vivement protesté contre le déroulement de l’enquête publique de la tour Phare. Concernant le projet de la tour Ava, le projet est toujours générateur de conflit avec son voisin Fiducial qui veut construire sa propre tour.

Philippe Chaix a par la suite fait une présentation sur les transports à La Défense évoquant les projets Arc Express, le prolongement du RER E, l’installation d’une gare TGV au niveau de Nanterre Université. Il a annoncé la rénovation à court terme de la station de métro « Esplanade de La Défense » et à plus long terme de celle de « Cœur Transport ». « Un groupe de travail s’est réuni pour l’avenir de Cœur Transport » a t-il déclaré en précisant que 85% des salariés du quartier de La Défense s’y rend en transport en commun. Des véhicules électriques de 8 à 9 places, automatiques et sans conducteur pourraient faire leur apparition pour décembre, le temps d’un test de trois mois pour relier l’Esplanade de La Défense au Parvis de La Défense via le circulaire.

Les représentants des deux associations des Damiers ont vivement critiqué l’aspect des tours Hermitage; Philippe Chaix a comparé ces tours à la tour Effel détestée il y a 120 ans et aujourd’hui devenue le symbole de la France. Concernant le relogement des derniers habitants Philippe Chaix a réitéré ses promesses et celles du maire de Courbevoie: « Le permis ne sera pas accordé tant que le relogement ne sera pas terminé ». Contrairement à ce que nous avait annoncé Emine Iskenderov, président d’Hermitage, le projet ne pourra obtenir son permis pour février 2011: « Il faut 7 mois minimum pour l’instruction du permis » a déclaré Philippe Chaix.

Le directeur de l’EPADESA a tenu à donner sa version concernant les problèmes de la galerie de la Coupole (voire article du 09 août 2010) estimant que 15 commerçants sur 27 avaient signé le protocole et qu’il s’en sortaient « plutôt bien ».

La prochaine réunion publique devrait avoir lieu dans trois ou quatre mois.