Depuis 2016 ils régalent tous les midis les salariés du quartier d’affaires. Alors que la troisième saison s’est achevée en décembre dernier, chez Paris La Défense on prépare désormais l’acte quatre. L’établissement public chargé d’aménager et de gérer ce quartier de l’ouest parisien a lancé à la fin de l’an passé un appel à candidatures auprès des restaurateurs. Ainsi quarante-cinq candidatures ont été reçues par Paris La Défense qui en a retenu trente, selon divers critères comme la qualité des produits ou encore la disponibilité des candidats.

« L’idée c’est de sélectionner finement les food trucks pour choisir la crème de la crème », explique Quentin Depalle, chef de projet événementiel à Paris La Défense. C’est un emplacement vitrine à La Défense. Pour les restaurateurs c’est une garantie de rentabilité certaine puisque les food trucks de La Défense fonctionnent très bien ».

Mais pour retenir les vingt lauréats qui auront la chance de sillonner durant toute l’année le parvis de La Défense, c’est aux salariés, habitants et étudiants que Paris La Défense a fait appel. Mercredi dernier l’établissement a convié au sein de son siège un panel de trente-six personnes sélectionnées via les réseaux sociaux.

Réunis en six tables de six personnes, chaque panéliste devait ainsi donner son avis sur cinq repas. Leur mission ? goûter puis noter selon toute une série de critères les différentes propositions faites par les restaurateurs. Burgers, pizzas, crêpes, wraps, wok, salade, viandes, mais aussi fish and chips, ont ainsi pu être jugés et notés.

« Les food trucks ça apporte quelque chose de nouveau »

Une tâche accomplie avec brio par les panélistes, tous clients plus ou moins assidus de cette offre de restauration. « J’ai l’habitude de manger dans les food trucks donc du coup si je peux les tester en avant-première ça peut être une bonne opportunité », confie Camille adepte de l’offre. Car cette salariée qui ne bénéficie pas d’un accès à un restaurant inter-entreprises ne cache pas sa lassitude de toujours manger dans les mêmes restaurants du centre commercial Westfield Les 4 Temps. « Les food trucks ça apporte quelque chose de nouveau », rajoute t-elle.

François-Xavier, jeune retraité et habitant de Puteaux dit fréquenter presque quotidiennement la dalle de La Défense. « J’aime bien, c’est rapide et ça permet de varier les repas, explique cet habitant de Puteaux. C’est une très bonne idée », indique t-il.

Les étudiants avaient eux aussi leur mot à dire sur les futurs camions-restaurants qui débarqueront dans quelques semaines à La Défense. « C’est pratique dans la vie de tous les jours, en sortant des cours, lâche Noémie, étudiante à Paris Dauphine et résidante dans une résidence du quartier d’affaires. Si cette étudiante juge les prix des menus des food trucks abordables, Manon, qui étudie elle à l’Ieseg n’a pas le même avis. « Les food trucks c’est sympa mais avec un budget étudiant ce n’est pas l’idéal », nuance-t-elle.

Après cette dégustation géante Paris La Défense va désormais faire la synthèse des notations du jury avec ses propres notes selon les critères établis. Et c’est dès le 9 mars prochain que les food trucks pourront faire leur retour à La Défense. Ils seront à retrouver tous les midis, du lundi au vendredi devant le bassin Takis, sur la place de La Défense, le cours Valmy et au pied de la Grande Arche. Tous les jours l’offre changera puisque les vingt lauréats effectueront des rotations. Cette quatrième saison prendra alors fin le 18 décembre prochain.