Il n’y a encore pas si longtemps, le soir à La Défense, c’était le désert. Alors qu’à Paris les bars faisaient le plein de salariés désireux de prendre un verre entre collègues, le quartier d’affaires de l’ouest parisien se vidait presque totalement. Si depuis déjà quelques années les rares bistros de La Défense ont commencé à proposer des afterworks, l’offre reste toujours faible. Pour tenter de mettre fin à ce statu quo et redonner vie aux pieds des tours le soir tombé s’est ouvert le Nodd. « C’est le nouveau lieu festif de La Défense. Avant il n’y avait rien ici. On est venus créer un lieu de vie », se réjouît Thomas Crand, l’un des responsables du lieu qui s’intègre dans le nouveau complexe Oxygen.

Perché au-dessus du Pont de Neuilly, au bord de l’esplanade, le Nodd offre à ses clients une vue atypique sur l’axe historique et son Arc de Triomphe. Ce grand bar de 350 mètres carrés qui se complète d’une vaste terrasse propose tous les soirs de la semaine jusqu’à 2 heures du matin aux salariés de venir se détendre et faire la fête au son de musiques DJ et autres concerts. « Il faut casser cette image triste de La Défense. Si on arrive à faire comprendre que La Défense peut devenir festive, ça donnera envie de venir ici. Le cadre est exceptionnel », estime Thomas Crand. En plus de proser divers bières et alcool, le Nodd permet de grignoter des terrines, des rillettes et même du caviar…

Et çà marche. En à peine quelques semaines le Nodd a séduit les cadres du quartier. « A chaque fois pour prendre un verre le soir on devait allez aux 4 Temps. J’aime bien ici, c’est moderne, il y a de la musique », confie Gerald. « C’est pas mal ça redonne de la vie à l’esplanade. Ici avant il n’y avait pas grand-chose. Maintenant on a plus besoin de traverser la Seine pour aller à Neuilly avec les collègues », poursuit Benoit, qui travaille dans la tour First chez le cabinet d’audit EY.