Quelques années après la rénovation de l’immeuble Ampère, son frère jumeau, le City Défense va bientôt connaitre le même sort. Rebaptisé « Watt », cet immeuble de neuf étages érigé au milieu des années 80 selon les plans des architectes Robert Saubot et François Jullien sera d’ici deux ans complètement métamorphosé. Comme pour Ampère c’est le cabinet d’architecte Ateliers 2/3/4/ qui sera à la manœuvre de cette lourde restructuration qui prévoit notamment d’agrandir l’ouvrage. Sa nouvelle façade, reprendra-t-elle quasiment la même allure que son voisin.

« Depuis la rénovation de l’immeuble Ampère, City Défense paraît isolé avec sa façade typique de l’architecture des tours de bureaux des années 80. L’idée première du projet de restructuration de City Défense consiste donc à créer une harmonie entre les deux bâtiments afin qu’ils puissent, ensemble, s’inscrire parfaitement dans leur environnement tout en gardant leur identité », explique Paris La Défense.

Cette rénovation lourde va aussi permettre de créer une nouvelle connexion entre le boulevard circulaire et la rue Henri Regnault grâce à un nouveau passage piéton ouvert à tous passant entre les deux édifices.

Le chantier a déjà débuté il y a plusieurs mois avec le curage de l’immeuble et la dépose de sa façade. Les travaux de rénovation de Watt menés par l’entreprise Léon Grosse devraient alors s’achever selon le planning prévisionnel en avril 2021.

Enclavé dans un secteur très peuplé avec entre autres les résidences de la Sirène, des Dauphins ou encore de la tour Gambetta, l’établissement publique Paris La Défense va une fois encore imposer aux promoteur Sogeprom et l’entreprise de BTP en charge des travaux plusieurs engagements pour limiter les nuisances. Ces mesures se traduiront notamment par les horaires du chantier (de 8 heures à 19 heures), minimiser le bruit ou encore le nettoyage régulier des abords.

Toutes ces mesures et le projet seront ainsi présentés par les responsables de Sogeprom et Paris La Défense lors d’une réunion publique le mardi 28 mai à 19 heures à l’immeuble Ampère, 30/40, rue Henri Regnault à Courbevoie.