Cinq architectes en lice pour remplacer la tour Generali

L'emplacement du projet sur la maquette de l'Epadesa

Depuis l’abandon du projet de la tour Générali, par l’assureur italien en juillet 2011, les nouvelles se faisaient rares quand au devenir de l’immeuble Iris qui aurait dû être détruit. Il y a quelques mois nous vous révélions que Saint- Gobain dont le siège est en face, de l’autre côté du circulaire dans l’immeuble Les Miroirs, avait des vues sur un nouveau projet que développerait Generali. Depuis l’idée a fait son chemin. L’assureur toujours propriétaire de l’immeuble Iris a lancé ces derniers mois une consultation pour désigner un architecte.

Selon nos informations cinq grands architectes remettront leur copie au cours du premier trimestre de 2014. Le bâtiment qui devrait développer 40 000 m2 pourrait atteindre une hauteur d’environ 200 mètres, mais cela dépendra avant tout des propositions des architectes. Chose rare ces dernières années pour La Défense, le projet ne serait pas lancé en « blanc » mais avec un occupant déjà connu : Saint- Gobain. Cette perspective, rassurante offrirait ainsi une stabilité économique à Generali qui ne prendrait ainsi pas le risque de voir son bâtiment vacant pendant des mois sans lui rapporter le moindre argent.

Le spécialiste des façades vitrées et des cloisons souhaiterait à travers ce projet, dont il serait locataire, mettre en avant son savoir faire. La décision de réaliser le projet serait prise en même temps que le choix de l’architecte. Le dépôt d’un permis de construire serait déposé dans la foulée. Le chantier pourrait alors débuter dans le courant de l’année 2015, sauf en cas de recours.