Retrouvez la liste des candidats aux législatives pour les trois circonscriptions de La Défense

Pour les prochaines élections législatives de juin ce sont 53 candidats qui vont se présenter dans les trois circonscriptions où est implanté le quartier de La Défense.

L'hémicycle de l'Assemblée Nationale - DR

Ils sont une nouvelle fois très nombreux à être candidats. La liste des candidats aux élections législatives qui se dérouleront les 11 et 18 juin prochain est encore très longue dans les Hauts-de-Seine. Cette année ce ne sont pas moins de 213 aspirants au siège de député qui se disputeront les treize circonscriptions du département. Le quartier de La Défense à cheval sur les villes de Puteaux, Courbevoie et Nanterre repose sur trois circonscriptions : la troisième, la quatrième et la sixième. Pour ces trois circonscriptions ils seront cinquante-trois sur la ligne de départ.

Pour la troisième circonscription (Canton de Bois-Colombes, Courbevoie Nord et Sud et de la Garenne-Colombes) il y aura dix-huit candidats :

Christine Hennion (République En Marche), Jean Spiri (Les Républicains), Floriane Deniau (Front National), Jean-Marie Parry (Lutte Ouvrière), Virginie Kenler (La France insoumise), Joëlle Paris (Europe Ecologie Les Verts), Grégoire François-Dainville (Les Indépendants), Eugénie Dumont (Union Populaire Républicaine), Christophe Bressy (Sans Etiquette), Julien Banchet (Parti Pirate), Isabelle Dahan (Parti Socialiste), Richard Mugerin (Debout la France), Emilia Denoo (Parti animaliste), Patricia Doré (Alliance écologiste indépendante), Solène Allanic (Non Parvenu), Cloé Courmont (Non Parvenu), Arnaud Fournet (Non Parvenu) et Stéphane Gaultier (Non Parvenu).

Actuellement c’est Jacques Kossowski (Les Républicains) qui est le député depuis 1997 de cette circonscription. Mais avec la nouvelle loi sur le non cumul des mandats l’élu a décidé à choisir son poste de maire de Courbevoie. Pour le remplacer c’est Jean Spiri qui se présentera sous les couleurs des Républicains.

Pour la quatrième circonscription (Canton de Nanterre Nord, Sud-Est et Sud-Ouest et Suresnes) ils seront dix-huit candidats :

Rossana Morain (La France insoumise), Camille Bedin (Les Républicains), Isabelle Florennes (République En Marche), Zahra Boudjemaï (Divers Gauche), Alexis Martin (Europe Ecologie Les Verts), Magalie Gigot (Union Populaire Républicaine), Laurent Fantino (Divers), Joey Robin (Allons Enfants), Laurent Strumanne (Lutte Ouvrière), Laurent Salles (Front National), Mathilde Eisenberg (Nouveau Parti anticapitaliste), Habiba Bigdade (Parti Socialiste), Antoine Brunet (Parti Ouvrier Indépendant), Shahnissar Mahmood (DLR), François Lonc (Caisse Claire), Anne Le Baut (Non Parvenu), Aristide Gauhy (Non Parvenu) et Patrick Boukhedimi (Non Parvenu).

Dans cette circonscription c’est actuellement Jacqueline Fraysse qui est député depuis 1997 sous l’étiquette Front de Gauche. Après quatre mandats elle a renoncé à se représenter.

Pour la sixième circonscription (Canton de Neuilly-sur-Seine Nord et Sud et de Puteaux) ils seront dix-sept candidats :

Constance Le Grip (Les Républicains), Laurent Zameczkowski (République En Marche), Emmanuelle Cuignet (Front National), Jonathan Pauchet (Union Populaire Républicaine), Sophie Landowski (Parti animaliste), Hugo Boyer De Choisy (Allons Enfants), Marie Brannens (Parti Socialiste), Grégoire Chevignard (Sans Etiquette), Nathalie Etzenbach (Les Indépendants), Vincent Dubail (Europe Ecologie Les Verts), Samuel Florin (La France insoumise), Françoise Marcel (Lutte Ouvrière), Martine Pinceminsiel (Divers Droite), Philippe Karsenty (Divers Droite), Zohra Bougherara (Parti Communiste Français – Front de Gauche), Patrick Lagarde (Non Parvenu) et Michelle Line (Non Parvenu).

Dans cette sixième circonscription, l’ex fief de Sarkozy c’est le maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin (Divers Droite) qui est député depuis 2012. Il avait succédé à la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les Républicains) qui avait elle-même succédée en 2007 à Nicolas Sarkozy. Comme dans la troisième circonscription en raison de la loi sur le non cumul des mandats, Jean-Christophe Fromantin a renoncé à son siège de député en faveur de Nathalie Etzenbach (DVD).

Mais attention la liste n’est pas définitive et pourrait évoluer en fonction de l’examen des derniers dossiers reçus, qui n’ont pas encore leur récépissé définitif du ministère de l’Intérieur.