Patrick Jarry se présente à la présidence de l’EPAD

Patrick Jarry

Patrick Jarry, maire communiste de Nanterre, a décidé de résister à la nomination de Jean Sarkozy à la présidence de l’EPAD en se portant lui même candidat à l’élection qui se déroulera le 4 décembre lors du conseil d’administration de l’établissement public « Je ne vois pas en quoi je serais moins légitime que Jean Sarkozy » explique le maire qui préside déjà l’EPASA. »la population de Nanterre est intéressé […] Que je sache, le canton de Neuilly où est élu Jean Sarkozy n’est pas concerné ». Le poste de président de l’EPAD intéresse le fils cadet du président, car il est dans la perspective de l’élection de 2011, pour la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine. Selon l’entourage du président, Jean Sarkozy aurait bien envisagé de rentrer en tant que « simple administrateur » à l’EPAD, jusqu’aux élections de 2011, mais il aurait fallu que Patrick Devedjian cède son siège, ce qu’il ne souhaitait pas. La limite d’âge de 65ans concerne seulement la présidence du conseil.