Patrick Jarry propose pour l’avenir de La Défense

Patrick Jarry propose pour l'avenir de La Défense

Patrick Jarry, maire PC de Nanterre a organisé le mardi 17 novembre, une conférence de presse durant laquelle il a annoncé la création « Des Ateliers de l’Ouest Parisien » à travers le site internet nanterre-ouestparisien.fr qui permettra à chaque habitant, aux salariés, aux élus,… de proposer des idées sur l’avenir de La Défense. « Je ne prétend pas pouvoir répondre seul aux défis du devenir de La Défense, je veux réunir tous ceux et celles qui cherchent à construire une proposition alternative pour un autre développement de Nanterre et La Défense » a t-il déclaré.

Le maire de Nanterre et président de l’EPASA regrette que l’Etat n’ait à ce jour pris aucun contact depuis la séance du conseil général des Hauts de Seine le 23 octobre dernier et le dépôt de la pétition à l’Elysée contre l’extension et la fusion du périmètre OIN de L’EPAD.

Patrick Jarry a confirmé sa détermination à s’opposer aux deux projets de décrets et déclare maintenir sa candidature à la présidence de l’EPAD et la justifie par deux raisons :
« Je suis candidat parce que je veux que le dialogue s’ouvre avec tous. La Défense a 50 ans, et l’avenir du prochain demi siècle ne peut se discuter à quelques uns dans un bureau. Il faut un débat associant tous les acteurs.
Je suis candidat pour repenser le développement de la Défense, pour faire avancer un projet alternatif avec deux dimensions fortes : Repenser La Défense dans son environnement immédiat et repenser La Défense dans son rapport à l’agglomération parisienne »
Parmi les propositions de Patrick Jarry : Le rééquilibrage du pourcentage à un salarié pour un habitant ; Une meilleure qualité de vie, avec une réduction du temps de transport. Une autre proposition d’un représentant de la CGT envisage un représentant des salariés au sein du conseil d’administration de l’EPAD.

Selon Patrick Jarry, l’EPASA prévoit des comptes dans le vert; il seront connus, le 4 décembre, veille du conseil d’administration de l’EPAD.

Toutes les réflexions seront présentées à la Grande Arche le vendredi 29 janvier 2010 « A ce jour des urbanistes, des architectes du Grand Paris, des syndicalistes, des associations très diverses de Nanterre, de La Défense et de la Région nous ont dit leur volonté de saisir cette occasion pour faire grandir une alternative » souligne le maire de Nanterre.