Nanterre s’est rendu à l’Elysée

Patrick Jarry, le maire de Nanterre à l'Elysée

Une douzaine d’élus de Nanterre, de la région Ile de France et des Hauts-de-Seine accompagnés par Patrick Jarry maire (PCF) se sont rendus à l’Elysée le lundi 2 novembre à 18h00 pour déposer les 6 500 signatures de la pétition contre la mise en place des deux décrets qui prévoient la fusion de l’EPAD et de l’EPASA et l’extension du périmètre OIN.  » Près d’un foyer sur cinq de Nanterre, en moins de vingt jours, a signé cet appel » précise Patrick Jarry.

Une délégation qui était composée de Jacqueline Fraysse (députée de Nanterre-Suresnes, groupe communistes et d’initiative citoyenne), de Patrice Marchal (conseiller municipal, président du groupe des élus socialistes) de Julien Sage (adjoint au maire, président du groupe Verts), d’André Cassou (adjoint au maire, président du groupe MRC) et de Patrick Jarry (maire communiste et d’initiative citoyenne de Nanterre) a été reçus par Olivier Marleix, conseiller technique à l’Elysée. Lors de cette rencontre, ils ont réaffirmé la détermination de la population, des acteurs locaux et des élus de Nanterre à s’opposer, jusqu’au bout, à la « mainmise » envisagée par l’Etat sur le territoire communal. Ils ont proposé une nouvelle fois qu’un véritable dialogue s’instaure pour co-décider l’évolution de tout le secteur.

« Ce 2 novembre correspond à la date butoir imposée aux collectivités pour rendre un avis sur les projets de décrets. Les conseils municipaux de Courbevoie, Puteaux et Nanterre et le conseil régional d’Ile-de-France se sont prononcés contre. Ils ont transmis leurs avis argumentés au Conseil d’Etat. Seul, le conseil général des Hauts-de-Seine a voté favorablement » souligne la municipalité dans un communiqué.

Dans un fax daté du 2 novembre en réponse au courrier de Patrick Jarry du 28 octobre 2009, Olivier Biancarelli, conseiller politique, parlementaire et en outre maire, annonce que le dossier de fusion et d’extension est maintenant à la charge du ministère de Jean Louis Borloo, ministre d’ Etat de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer.

De plus Nanterre annonce une « nouvelle initiative » le 12 novembre prochain qui devrait réunir de « grands élus », mais aussi de « grands professionnels » pour « mettre en avant des propositions ».