Jean Sarkozy à la présidence de l’EPAD : Son père admet une erreur

Jean Sarkozy au conseil général

Nicolas Sarkozy a admis le mardi 3 novembre, lors d’un petit comité à l’Elysée, avoir commis une erreur sur l’arrivée programmée de son fils cadet Jean à la présidence de l’EPAD selon une annonce de l’Elysée. Pour avoir lui-même occupé le poste entre 2005 et 2006, le chef de l’Etat estimait qu’à partir du moment où le président de l’EPAD n’a ni salaire, ni bureau, ni voiture avec chauffeur l’affaire ne poserait aucun problème. Mais l’affaire avait prouvé le contraire et suscité un véritable tollé durant une quinzaine de jours dans la classe politique et l’opinion publique.