Paris La Défense, c’est de l’aménagement, de la gestion et aussi de la communication. L’établissement public chargé de s’occuper du quartier d’affaires de La Défense a lancé une consultation afin trouver un nouveau prestataire chargé de la production audiovisuelle.

Ce nouveau marché concernera la réalisation de contenus audiovisuels pour promouvoir l’image du territoire de La Défense ou les activités de son établissement public et de ses partenaires.

Le titulaire de ce marché devra réaliser des reportages sur des manifestations culturelles, événementielles, réunions d’informations, chantiers, vie quotidienne, ambiance, architecture… ; réaliser des interviews, concevoir des films promotionnels ; créer des clips en motion design ; réaliser des reportages drones et des podcasts mais aussi élaborer des spots pour les écrans JCDecaux.

« Chaque vidéo commandée par Paris La Défense doit être pensée et conçue en 16/9 ème, à moins d’un cas particulier exprimé en début de projet, explique l’établissement dans son dossier d’appel d’offres. Cependant, des ‘mises au format’ complémentaires peuvent être demandées au prestataire, notamment la compatibilité avec une diffusion sur les réseaux sociaux (format Facebook : 4/5 ou carré, Format Instagram story : 9/16ème), ou encore la déclinaison avec mise aux formats de certaines réalisations pour les écrans JC Decaux deux mètres carrés et huit mètres carrés ».

Un marché de douze mois reconductible

Ces montages d’images vidéo se feront sur la base de rushs livrés par Paris La Défense ou sur les propres captations ou interviews réalisées par le prestataire ou encore sur le mélange de plusieurs sources.

L’entreprise titulaire du marché ne pourra cependant pas donner libre cours à son imagination. Elle devra respecter la chartre graphique de Paris La Défense qui est une déclinaison de son logo vert fluo.

Ce marché est passé pour une durée ferme de douze mois. « Il peut être reconduit, tacitement, trois fois pour de nouvelles périodes de deux mois », indique Paris La Défense. Les candidats ont jusqu’au 15 mai pour remettre leur proposition.