La Défense dans la tourmente de la crise économique

La Défense 2015

La crise financière mondiale va perturber les nouveaux projets de construction de tours à La Défense. Seulement quatre ou cinq projets sur les 12 prévus devraient voir le jour d’ici à 2012. Pour les autres certains observateurs estiment qu’ils devraient subir des retards d’au moins deux ans. Les investisseurs ne peuvent plus spéculer sur des projets qui consistent à revendre des bureaux. Le prix de revente de 8 000 euros à 10 000 euros le mètre carré, sur lequel étaient fondés les projets de tours, aurait baissé de 10 % à 15 % rapporte le quotidien 20 minutes. Le volume d’acquisition est passé de 3,9 milliards d’euros en 2007 à 574 millions d’euros pour 2008.
Coeur Défense acquis en 2007 pour la somme record de 2,1 milliards d’euros auprès d’Unibail, est notamment détenu par Lehman Brothers (15%) en faillite depuis septembre 2008, inquiète. Certains observateurs craignent que la valeur de cet ensemble emblématique, qui pèse 100 millions d’euros en valeur locative annuelle, ne tombe à un milliard d’euros. Ceci pourrait d’accentuer une crise également alimentée par l’explosion des coûts de construction. Mais se rassurent certains, le taux de vacance des bureaux n’est que de 3 %. L’offre est donc rare et maintient le marché locatif », estime Ludovic Delaisse, directeur du département bureaux de la société de conseil Cushman&Wakefield. dans 20 minutes, D’autant que, selon lui, dans un contexte de marasme économique, l’heure est aux fusions-acquisitions. « La Défense, avec ses grandes superficies, garde donc tout son intérêt. ».