C’est une figure de la défense des locataires de Nanterre qui s’en est allée. L’Union Nationale des Locataires Indépendants (UNLI) de Nanterre a annoncé le décès dans la nuit du samedi 18 mai à l’âge de 86 ans de la militante Marie-Madeleine Balgan, surnommée « Mado ». Elle était membre de l’association des locataires de l’UNLI dans son immeuble.

Née le 6 juin 1932 à Évin Malmaison, Marie-Madeleine Balgan a vécu en HLM durant quarante ans, boulevard de Pesaro à Nanterre, entre les tours Aillaud et La Défense. Elle avait été candidate à l’élection municipale de sa ville à plusieurs reprises, dont celle de 2014 sur la liste de Camille Bedin (Les Républicains). Elle avait également été candidate à l’élection des représentants des locataires à l’OPDHLM des Hauts-de-Seine en 1989 et en 1992.

« Madame Balgan a été une fervente militante dans divers domaines : politique, défense des locataires, club des séniors de la ville », explique dans un communiqué Alexandre Guillemaud, le président de l’UNLI Nanterre et conseiller municipal d’opposition UDI.