Le programme est partiellement dévoilé. Le conseil départemental des Hauts-de-Seine a dévoilé une partie de la programmation de la 42èmeédition de La Défense Jazz Festival qui se déroulera du 24 au 30 juin prochain sur la place de La Défense.

A l’heure de la pause déjeuner entre midi et 14 heures, le public pourra notamment retrouver Mamas Gun (lundi 24 juin), représentants fidèles de ce que la soul a pu produire de meilleur, le contrebassiste Stéphane Kerecki « French Touch » (mardi 25 juin), les musiciens de la nouvelle scène jazz londonienne Theon Cross Trio et Cykada (mercredi 26 juin), 30/70 un mélange cosmique de Boom-bap, d’harmonies neo-soul et de jazz funk (jeudi 27 juin), le projet de Pascal Celma Human Songs et la « Diva de soul » Kimberly Kitson Mills avec son groupe Kimberose (vendredi 28 juin).

En afterwork, entre 18 et 20 heures, Arshid Azarine Trio proposera un voyage mystique entre improvisations jazz et poésie persane (mercredi 26 juin), le compositeur libanais Rabih Abou-Khalil viendra accompagné de son accordéoniste et de son batteur ce même jour.

Le dimanche 30 juin pour clore le festival, Jordan Mackampa ouvrira la dernière soirée avec ses titres Indie, imprégnés de sonorités venues de son histoire, de son chemin et des villes qu’il a habitées au fil du temps. Il sera suivi de José James, chanteur, auteur-compositeur de près de 80 ans, et fan de longue date de Bill Withers à qui il rend hommage dans son nouvel album « Lean on me ».

Par ailleurs comme chaque année, le Concours National de Jazz de la Défense mettra en avant six jeunes talents du jazz français. Un jury de professionnels sera en charge de remettre le Prix de groupe et le Prix d’instrumentiste selon certains critères déterminants. Le concours est ouvert aux groupes émergents de tous âges et de toutes les nationalités, résidant en France. Il se déroulera sur deux soirées, de 18 heures à 20 heures avec trois candidats le lundi et trois candidats mardi.