Il est 21 heures. Après une première partie réussie de Dirty Swift, il est l’heure pour la star française des platines de lancer son show. Dans une Paris La Défense plongée dans la pénombre, un Arc de Triomphe géant se révèle sur un immense écran. Normal puisque ce monument iconique de Paris, c’est l’emblème figurant sur la pochette « Carte blanche », le dernier album de DJ Snake sorti en juillet 2019.

Et c’est de là où on ne l’attendait pas que DJ Snake, de son vrai nom, William Grigahcine se dévoile. Derrière cet Arc de Triomphe d’un réel à couper le souffle, le Dj français de 33 ans qui vit désormais à Miami aux États-Unis apparait par transparence derrière l’écran géant. Sa cabine est habilement nichée à mi-hauteur de l’écran. L’Arc de Triomphe s’efface alors au profit d’une scénographie réussie. Le dispositif visuel spectaculaire est presque la seconde star du show. DJ Snake se lance dans une prestation incroyable et n’hésite pas à rapidement, s’adresser à son public. « Ce soir on va bruler Paris ! », évidement il parle au sens figuré car Paris, cette ville où il est né, il l’aime. Et plusieurs fois dans la soirée il lance des « Ici c’est… Paris », repris en cœur par la foule. Cette foule il est en fier. A lui seul le DJ a réussi à remplir l’arena avec presque 40 000 personnes. Un record.

Au bout d’une heure sa cabine finit par descendre sur le plancher des vaches et DJ Snake rejoint la grande scène.

Durant les trois heures d’un show complètement dingue l’artiste joue ses plus grands tubes comme « Lean On », un titre produit pour Major Lazer. Il lancera aussi « Middle » ou encore « Let Mee Love You », son duo avec Justin Biber. Il va même rendre un hommage à Avicii en passant un de ses titres.

Mis à part le passage de son ami Cut Killer, un autre DJ français, DJ Snake est seul sur scène d’un bout à l’autre du show, sans danseurs et danseuses. La star ne cesse de communier avec ses fans. Même s’il ne vit plus en France, DJ Snake porte haut les couleurs de La France. « J’ai toujours essayé de pousser cette ville, notre pays ». Peu de temps avant la fin de son concert, DJ Snake revient sur son parcours. « Ce soir il y a tout Paris, les gens qui m’ont vu démarrer dans des petits clubs pourris et commencer de tout en bas. Ça a mis 20 ans pour en arriver là. C’est la seule chose que je sais faire ». Et la star a un message pour ses jeunes fans. « Tous les jeunes croyez en vous, ne laissez personne vous dire que c’est pas possible ». A minuit il est temps pour DJ Snake de dire aurevoir à son public qui repart conquis.

Photo : Paris La Défense Arena / Apolline Cornuet