Les navettes autonomes reprennent du service à La Défense

Après une première phase d’expérimentation des navettes autonomes l’année dernière, Île-de-France Mobilités (IDFM) poursuit l’expérience jusqu’à fin 2018.

Les navettes autonomes circulent à nouveau depuis ce lundi à La Défense - Defense-92.fr

Les revoilà. Les petites navettes autonomes de Navya ont fait leur retour ce lundi à La Défense après une première phase d’expérimentation menée par Île-de-France Mobilités (IDFM) entre juillet et novembre dernier. Durant ces cinq mois les petits véhicules électriques dont la vitesse oscille entre 5 et 7 km/h avaient alors transporté gratuitement sur trois lignes plus de 31 000 passagers. Un succès qui a poussé les acteurs du projet (IDFM, Paris La Défense, Kéolis et Navya) à poursuivre l’expérience pour six mois.

Une enquête réalisée en 2017 auprès des voyageurs avait démontré que 97 % d’entre eux se déclaraient satisfaits ou très satisfaits du service, 99 % se sentaient en confiance dans la navette et 89 % avaient l’intention de réutiliser la navette.

Jusqu’à la fin de l’année les véhicules pouvant embarquer une quinzaine de passagers vont donc de nouveau arpenter le quartier d’affaires. Mais pour cette seconde phase les parcours ont été remaniés en passant de trois à deux. Jugé non-adaptée, la ligne Valmy a été abandonnée en revanche celles de l’Esplanade (Moretti) et du Faubourg de l’Arche sont reconduites. Pour commencer c’est cette dernière qui est en fonctionnement avant la remise en service en juillet prochain de la ligne Esplanade.

Un marquage artistique au sol pour symboliser le passage des navettes

La ligne dite du Faubourg de l’Arche relie la Grande Arche au pôle universitaire Léonard de Vinci avec un arrêt place Carpeaux, devant le Cnit. La ligne de l’Esplanade part elle aussi du pied de l’Arche pour longer l’esplanade avec un terminus devant la Cheminée Moretti et deux arrêts intermédiaires.

Si l’an passé les lignes n’étaient pas vraiment matérialisées au sol, pour cette seconde saison les choses ont changé. Paris La Défense a déployé pour la ligne du Faubourg de l’Arche un marquage bien plus visible pour les piétons. Les navettes se positionnent elles, par le biais de plusieurs instruments dont par satellite. « Paris La Défense a souhaité se saisir de cette opportunité pour imaginer avec Wasaa un véritable projet artistique mettant en valeur le territoire, son image, mais également les idées qu’évoqueraient le projet, liées au mouvement, à la mobilité. Le marquage mis en place joue également avec les codes de la nouvelle marque Paris La Défense, déployée au 1er janvier 2018 », indique sur son site internet l’établissement public.

Le fonctionnement des navettes en « full autonome », c’est-à-dire sans aucun opérateur à bord qui étaient pourtant attendu l’année dernière dès les premières semaines de l’expérimentation, n’est toujours pas décidé et aucune date n’a été à ce jour donnée par IDFM qui exploite les véhicules du constructeur Navya avec l’opérateur Kéolis.

Le service gratuit et accessible à tous (même au PMR) est disponible sur la ligne du Faubourg du lundi au vendredi de 9 heures à 20 heures au rythme d’une navette toutes les dix minutes.