Les musulmans de Puteaux font une prière de rue devant la mairie de Nanterre

Les musulmans de Puteaux font une prière de rue devant la mairie de Nanterre

Ils ont mis leur menaces à exécution, l’association FBI (Front des Banlieues Indépendante) avait appeler à une prière de rue devant la mairie de Nanterre le vendredi 9 décembre 2011. Une centaine de musulmans de Puteaux ont répondus à l’appel et ont priés une vingtaine de minute à 13h face à la mairie de Nanterre. Cette invitation faisait suite au refus de la ville de Nanterre de délivrer le permis de construire pour la mosquée provisoire installée sur un terrain de Puteaux mais dans la ville de Nanterre dans le chapiteau entre le cimetière de Puteaux et la tour Granite durant les travaux de le mosquée du 32 rue Saulnier à Puteaux.

Le montage de la structure venue de Belgique avait été réalisé en un temps record par la mairie de Puteaux qui avait oublié d’en informer son homologue de Nanterre, Patrick Jarry, qui ne s’était pas privé de le lui faire remarquer dans un courrier. Le mairie de Nanterre avait alors dans un second courrier donné son avis défavorable au maintien de l’installation.

L’association FBI dénonce l’opposition de la ville de Nanterre à délivrer le permis de construire ce qui empêche la ville de Puteaux -qui loue l’équipement à la mosquée de Nanterre- à finir les installations comme mettre en place le chauffage.

Face au refus et devant l’incompréhension une centaine de musulmans de Puteaux et des salariés de La Défense ont répondu à l’appel du FBI et ont effectué symboliquement une prière devant l’entrée de la mairie de Nanterre. Les responsables de la mosquée de Puteaux et l’association FBI dénonce l’opposition de la mairie de Nanterre de délivré un permis de construire pour le chapiteau provisoire.

Lors d’un échange entre les deux parties la ville de Nanterre se défend « Ce n’est pas la mairie qui instruis le permis c’est la préfecture (ndlr : la mosquée se trouve dans le périmètre OIN- […] c’est la deuxième fois que madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud dépose un permis de construire auprès du préfet et c’est la deuxième fois qu’il est retoqué n’ont pas parce qu’il parce que il n’est pas en conformité mais parce que il est incomplet, il manque 11 documents » explique Aurélien Gary adjoint au maire qui précise également que l’installation ne respecte pas le PLU de Nanterre. « N’importe quoi » lui répond Hassan Ben M’Barek, président de l’association FBI qui affirme que les pouvoirs publique sont « pour cette endroit » et que seul le maire de Nanterre s’y oppose.

Les musulmans et les responsable de la mosquée se sentent eux « prise en otage » par des querelles politique entre les deux villes. « Tous les équipements pour chauffer ce lieu sont disponibles prêt à être installer en deux heures, il suffit que demain matin donne son autorisation » explique l’un des responsables de la mosquée.

La mairie de Nanterre s’interroge également du choix de ce lieu -entre le cimetière de Puteaux et la tour Granite- et estime que d’autres emplacements étaient disponibles au cœur de la ville. Les responsables de la mosquée affirme eux que plus de 350 personnes ont signés une pétition pour rester sur ce lieux choisis par l’Imam qui leur convient totalement.

Si un appel à la prière devant la mairie de Puteaux avait était également lancé le vendredi 16 décembre 2011 il est aujourd’hui annulé. En revanche il n’exclue pas de nouveau appels à la prière devant la mairie de Nanterre face à blocage de la situation.