Plusieurs dizaines de véhicules de police, sirènes hurlantes et gyrophares bleus colorant les tours de La Défense ont déferlé dans le quartier d’affaires ce lundi soir. A l’appel de plusieurs syndicats de police, quelques centaines de policiers se sont réunis ce lundi vers 23h30 sur le parvis de La Défense, face à l’Arche pour protester contre les dernières annonces gouvernementales.

Venus de toute la région avec leur véhicule de service, ces forces de l’ordre entendaient s’opposer aux récentes déclarations de Christophe Castaner. Il y a quelques jours, le ministre de l’Intérieur avait annoncé la fin prochaine de l’utilisation de la technique d’interpellation dite « la clé d’étranglement » afin de répondre à des accusations contre les violences policières et le racisme au sein des forces de l’ordre.

Pendant cette bonne heure de rassemblement, les policiers ont notamment entonné une marseillaise depuis les marches de la Grande Arche mais ils aussi symboliquement jeté leurs menottes.

« A l’heure actuelle on est encore dans le flou puisque l’on nous annonce pour les collègues la possibilité d’utiliser la technique de la clé d’étranglement. En attendant le résultat d’un groupe de travail qui permettrait de trouver une solution alternative. Quelle solution alternative on va nous proposer ? On ne peut pas rester dans le flou ? », s’offusque Mickael Desquin, secrétaire départemental adjoint Unité SGP Police au micro de la chaine RT France.

Photo : Charles Baudry