Méconnues par le plus grand nombre, les voies de desserte intérieure de La Défensejouent un rôle vital pour La Défense. Avec la construction de la dalle la circulation piétonne et la circulation routière sont séparées sur le principe de charte d’Athènes. Pour permettre les livraisons des différents bâtiments raccordés à la dalle de La Défense, des voies de desserte intérieure sont réalisées. Leur principe de fonctionnement est relativement simple : des voies sur lesquelles sont raccordés des entreponts permettent les livraisons des immeubles du quartier. Les deux voies les plus importantes sont celle des Bâtisseurs et des Sculpteurs (nom en hommage aux nombreux architectes et artistes de La Défense).

La voie des Bâtisseurs qui fonctionne dans un sens de circulation en montée depuis le Pont de Neuilly alimente trois entreponts :
– l’entrepont Iris qui dessert les tours CB 21, Manhattan et les immeubles Neuilly Défense et Iris
– l’entrepont Reflets qui dessert les tours CGI, Aurore, D2 et l’immeuble et Vision 80
– l’entrepont Corolles qui dessert la tour Blanche, Europe, Carpe Diem et l’immeuble des Corolles.

La voie des Sculpteurs fonctionne dans le sens inverse de la voie des Bâtisseurs; le sens de circulation se fait depuis la D9. La voie des Sculpteurs longue d’environ 700 mètres dessert un seul entrepont, celui du quartier Villon avec notamment les tours Atlantique, Opus 12, Eve et l’immeuble Ile-de-France.

D’autres voies desservent les bâtiments du quartier. La voie Perronet nord et sud qui entoure la gare Cœur Transport est principalement destinée aux bus de la RATP et aux véhicules de service.

La voie de l’Horlogerie dessert, elle, une grande partie du quartier Boieldieu dont les tours Winterthur, Franklin et les immeubles de logements Boieldieu.

La voie de l’Ancre dessert la quasi intégralité du quartier des Saisons mais pas la tour First. La tour Neptune et les immeubles de logements des Damiers et de l’Ancre sont desservis par cette voie.

Le dernier quartier de La Défense le « Faubourg de l’Arche » né au milieu des années 90 bénéficie lui aussi d’une voie de desserte intérieure, l’allée de l’Arche, qui dessert les tours Cèdre, Egée, Adria.

Aujourd’hui l’intégralité des voies sont accessibles bien évidemment aux voitures, deux roues et camions mais aussi aux piétons. Tout cela ne fait pas bon ménage d’autant plus que les nouvelles réglementations des tunnels suite à la catastrophe du tunnel du Mont Blanc sont devenues très contraignantes. Les voies des Bâtisseurs et des Sculpteurs, les plus longues du quartier avec 700 mètres chacune, doivent selon les réglementations, être mises aux normes mais surtout interdites à toute circulation piétonne ce qui pose problème car elles servent pour les livraisons et taxis.

Depuis 2013, DEFACTO, qui a en charge depuis le 1er janvier 2009 la gestion des espaces publics, a entrepris la rénovation des entreponts de La Défense, qui sont étaient jusque-là dans un piteux état. Depuis leur ouverture, ils n’ont avaient quasiment jamais été entretenus et sont étaient devenus au fil des années, des lieux sales, en déshérence, où dans lesquels de nombreux SDF ont avaient élu domicile.

Tous les bâtiments de La Défense ne sont cependant pas raccordés à des voies de desserte intérieure; il s’agit principalement des constructions situées en dehors de la « poire », comprenez du cœur historique de La Défense.