Initié il y a quatorze ans après le Plan de renouveau de Nicolas Sarkozy, alors président de l’Epad (aujourd’hui Paris La Défense), la restructuration des plus anciens immeubles du quartier d’affaires poursuit son chemin. Le prochain à subir une vaste restructuration sera l’immeuble PB10, plus connu sous le nom Île-de-France.

Construit au début des années 80, PB10, d’une surface d’un peu moins de 40 000 mètres carrés pour six niveaux vient se percher sur le parking aérien Villon lui-même réparti sur six étages. Devenu trop vieillissant et après le départ de ses occupants (HSBC, Otis, Sogeprom et Indigo), AXA-IM Real Assets qui agit pour le compte de CDC Investissement Immobilier et d’un autre de ses clients va lancer une vaste rénovation du bâtiment rebaptisé « Altiplano » (Qui veut « plaine d’altitude » en espagnol).

L’immeuble Altiplano devrait être livré en 2023 – B. Architecture

Pour redonner une nouvelle vie à PB10, l’assureur français a fait appel au cabinet B. Architecture et s’est entouré d’Orfeo Développement pour la maitrise d’ouvrage délèguée. Le bâtiment gagnera 17 000 mètres carrés passant à une surface globale de 57 000 mètres carrés. Cette augmentation de surface se fera principalement par un rehaussement de l’immeuble de deux étages.

Un skybar niché au dernier étage

L’ancienne façade de PB10 (déposée il y a quelques mois), plutôt sombre sera remplacée par une nouvelle peau bien plus transparente permettant d’offrir plus de lumière naturelle dans les étages. Altiplano disposera de deux patios et de nombreuses loggias, ainsi que de vastes terrasses en plein ciel. Les futurs occupants pourront notamment profiter d’un auditorium et d’un business center de 2 000 mètres carrés ainsi que d’un skybar niché au dernier étage de l’édifice.

L’immeuble Altiplano sera doté de plusieurs commerces – B. Architecture

Le projet prévoit aussi d’ouvrir Altiplano au public avec la création d’un drugstore ou d’un commerce d’un millier de mètres carrés et d’une brasserie d’environ 350 mètres carrés munis d’une terrasse.

Un objectif de rénovation pour 2023

A quelques semaines du lancement des travaux qui seront menés par Petit, une filiale du groupe Vinci, AXA-IM Real Assets a dernièrement signé avec l’aménageur Paris La Défense l’acte de vente des droits à construire pour les nouvelles surfaces créées. L’encaissement de ces droits, dont le montant reste confidentiel va permettre à l’établissement de financer les travaux d’aménagement des espaces publics situés aux abords d’Altiplano.

L’immeuble Altiplano sera doté de deux grands patios – B. Architecture

« Nous poursuivons notre démarche de restructuration des immeubles vieillissants, avec le double objectif de montée en gamme et de réduction de l’empreinte environnementale. Cette signature en est une nouvelle illustration, se réjouit Georges Siffredi, le nouveau président des Hauts-de-Seine et Paris La Défense qui estime qu’Altiplano va « diversifier et dynamiser le paysage du quartier Villon, à deux pas de l’esplanade ».

Si AXA-IM Real Assets continue de rester discret sur son projet tant sur le montant que sur le calendrier, la livraison d’Altiplano ne devrait pas intervenir avant le début 2023.

L’immeuble Île-de-France en 2018 – Defense-92.fr