A La Défense les tours ont bien souvent deux, voire trois noms. Le premier c’est celui avec lequel communique le propriétaire du bâtiment comme « Cœur Défense », « Égée », « Carpe Diem », « First » ou encore « Majunga ». Le second peut être pris par l’occupant principal du bâtiment comme pour la tour Eqho qui empreinte également le nom de KPMG. Enfin il y a un troisième type de nom, plus énigmatique et aux allures de code. PB5, CB21, MH7,… une grande partie des immeubles du quartier d’affaires, qu’ils soient de bureaux ou d’habitations utilisent ce type de dénomination. Pour la tour Eqho c’est par exemple CB50.

Mais alors que veulent dire ces codes ? Et bien la réponse est très simple. A l’époque de la création de La Défense, l’Epad, l’ancien aménageur du quartier d’affaires devenu Epadesa puis Paris La Défense était chargé d’acquérir les terrains du futur quartier étalés sur les communes de Puteaux et Courbevoie pour la Zone A et de Nanterre pour la Zone B. Une fois acquis et les anciens occupants expropriés, les terrains étaient découpés en multiples parcelles puis revendus aux promoteurs. Chacune d’entre elle était alors numérotée. A ces chiffres attribués s’ajoute une lettre, reprenant l’initiale de la commune concernée : P pour Puteaux et C pour Courbevoie. La seconde lettre sert pour désigner l’usage du bâtiment : B pour Bureaux, H pour Habitation, S pour Services et P pour Parking. Ainsi PB5 signifie P(uteaux)B(ureaux)5(numéro de parcelle) et C(ourbevoie)H(abitations)3 pour l’immeuble de logements des Dauphins.

A Nanterre, dans la Zone B le principe sera également utilisé mais de façon légèrement différente. Les bâtiments s’appellent par exemple MH7 ou MB102. Si la seconde lettre « B » et « H » désigne toujours les mots Bureaux et Habitation et les chiffres les numéros de parcelle, le « M » fait référence au « Point M ». Dans la Zone B, l’Epad avait prévu à l’époque avec la RATP la création de deux stations du RER A : le « Point P », à l’arrière de l’Université Paris X de Nanterre et donc le « Point M » près de la préfecture des Hauts-de-Seine dans le secteur actuel des Terrasses.

Un plan de masse de juin 1960 de La Défense – Archives Epad / Paris La Défense

Au Faubourg de l’Arche, quartier attenant à La Défense, né à Courbevoie dans les années 90, la Semcodan, l’aménageur spécialement créé pour l’occasion va donner des noms de codes sur un principe différents : C1 pour Adamas, C2 pour Pyramidion ou encore T1 pour la tour Engie.

Dans le quartier Valmy, extension de La Défense créée également dans les années 90, les bâtiments ne portent en revanche pas de noms de code. Une exception qui s’explique par la « jeunesse » de ce secteur par rapport aux autres. En effet, une décennie avant le changement de millénaire, l’Epad abandonne ce système de dénomination.

Enfin il y a les codes qui n’ont pas de signification comme pour les tours CBX ou D2. Construite au début des années 2000, la tour CBX reprend pour les deux premières lettres le principe de l’Epad mais le « X » signifie qu’il s’agit d’une parcelle qui n’était pas prévue à l’origine pour accueillir un bâtiment. Pour D2, tour inaugurée en 2015, le nom reprend en partie le code de l’ancien immeuble de Bureau Veritas « PB22 » qui fût détruit.

Au fils des années ces noms de codes sont devenus pour certains propriétaires de tours une véritable marque comme pour les numéros de rue à New-York. Quelques bâtiments de La Défense les utilisent désormais comme pour la tour CB21 (également connue sous le nom de tour Suez, pour son principal occupant), la tour CB16 ou encore la tour PB5.

À Nanterre certains parkings utilisent aussi ce type de code. Ainsi pour MP10, le « P » signifie « Parking ».

L’ex-tour Scor porte désormais le nom de tour PB5 – Defense-92.fr

Voici la correspondance des noms de code pour les immeubles de La Défense :

Pour les immeubles de bureaux à Courbevoie :

CB 1 : Tour Areva
CB 2 : Tour Total Coupole
CB 3 : Immeuble SGAM (ex Technip)
CB 4 : Immeuble Berkeley
CB 4b (comme bis) : Immeuble Lotus
CB 5 : Immeuble Ellipse
CB 6 : Immeuble Monge
CB 10 : Ex immeuble Esso
CB 11 : Cœur Défense
CB 12 : Tour Europlaza
CB 13 : Tour Carpe Diem (ex immeuble France Telecom)
CB 14 : Tour Europe
CB 15 : Tour Blanche (également appelée Enedis)
CB 16 : Tour CB 16
CB 17 : Tour Aurore
CB 18 : Tour Manhattan
CB 19 : Tour Saint-Gobain (ex immeuble Iris)
CB 20 : Tour Les Miroirs
CB 21 : Tour CB21 (également appelée Suez)
CB 22 : Tour D2 (ex immeuble Veritas)
CB 31 : Tour First (également appelée EY et Euler Hermes)
CB 32 : Tour Alto (ex immeuble Les Saisons)
CB 33 : Tour Neptune (également appelée Allianz)
CB 50 : Tour Eqho (également appelée KPMG)
CB 51 : Immeuble La Fayette
CB 52 : Immeuble Lavoisier
CB 53A: Immeuble Newton
CB 53B : Immeuble Jean Monnet
CB 53C : Immeuble Pechiney Balzac
CB 54 : Immeuble Lavoisier
CBX : Tour CBX (ex Dexia)
T1 : Tour Engie
T2 : Tour Egée (également appelée Elior)
T3 : Tour Adria (également appelée TechnipFMC)
T4 : Tour Cèdre

 

Pour les immeubles de logements à Courbevoie :

CH 1 : Résidence Maréchal Leclerc
CH 2 : Tour Gambetta
CH 3 : Résidence Les Dauphins
CH 4 : Résidence La Sirène
CH 5 : Caserne des pompiers
CH 11 : Résidence Lorraine
CH 12 : Résidence Vision 80 (Tour)
CH 13 : Résidence Vision 80 (immeuble)
CH 14 : Manhattan Square
CH 15 : Résidence  Neuilly Défense
CH 31 : Résidence Ancre
CH 32 : Résidence Damiers de Dauphiné
CH 33 : Résidence Damiers de Champagne
CH 34 : Résidence Damiers de Bretagne
CH 35 : Résidence Damiers d’Anjou

 

Pour les immeubles de bureaux à Puteaux :

PCB 1 (PC : car implanté à Puteaux et Courbevoie) : Immeuble Maison de La Défense
PB 2 : Tour Winterthur
PB 3 & 4 : Tour Franklin
PB 5 : Tour PB5 (ex Scor)
PB 6 : Tour EDF
PB 10 : Immeuble Ile de France (projet Altiplano)
PB 11 : Tour Atlantique
PB 12 : Tour Opus 12
PB 13 : Tour Ariane
PB 15 & 16 : Immeuble Galilée
PB 17 à 21 : Immeuble Carré Michelet (ex immeuble Coface)
PB 20 : Immeuble Total Michelet
PB 22 à 24 : Immeuble Michelet (prochainement The Link)
PB 26 : Immeuble Allianz – Acacia et hôtel MGallery Nest
PB 25 : Tour AGF Athéna
PB 26 : Immeuble Acacia
PB 28 : Immeuble Le Galion
PB 31 : Tour Initiale
PB104 : Immeuble Window
PB111 & PB112: Tour Landscape (ex Pascal A &B)
PB113 : Tour Voltaire A
PB114 : Tour Voltaire B

 

Pour les immeubles de logements à Puteaux :

PH 1 : Résidence Boieldieu
PH 2 : Résidence de la Défense – Exprodef
PH 3 : Tour Défense 2000
PH 4 : Résidence Boieldieu
PH 8 : Tour Boieldieu
PH 9 : Tour Louis Pouey
PH 11 : Tour Boieldieu
PH 14 : Résidence Les Platanes
PH 21 : Tour Eve
PH 28 : Résidence Minerve
PH 31 : Résidence Bellini

 

Pour les immeubles de bureaux à Nanterre :

MB2 : Immeuble Campus Groupama
MB6 : Immeuble MB6
MB9 : Immeuble Porte de l’Arche
MB11 et MB 12 : Immeuble Avenue II
MB13 : Immeuble MB13
MB102 : Immeuble MB102
MB107 : Immeuble SCC
MB108 : Immeuble Défense Parc
MB109 : Immeuble Étoile Park

 

Pour les immeubles de logements à Nanterre :

MH1 : Résidence Fraternité
MH2 : Résidence Le Vallona
MH5 : Résidence Central Parc
MH7 : Résidence Égalité
MH41 : Résidence Opéra
MH51 : Résidence 82, rue Salvador Allende

 

Pour les parkings de Nanterre :

MP8&9 : Parking du Croissant (en cours de destruction)
MP10 : Parking Les terrasses
MP34 : Parking MP34