Nouveau départ pour André. L’enseigne de chaussures françaises née en 1896 sous l’impulsion d’Albert Lévy va quitter ses bureaux parisiens de l’avenue Flandre pour s’établir à La Défense. Racheté à l’été 2018 par le géant du e-commerce Spartoo, André s’émancipera ainsi définitivement des locaux de son ancien propriétaire, le groupe Vivarte.

C’est dès lundi prochain, deux jours avant Noël, que la soixantaine de salariés d’André découvriront leurs nouveaux locaux au sein de l’immeuble Maison de La Défense. La filiale de Spartoo y a contracté avec Union Investment, le propriétaire de cette partie de l’immeuble, un bail portant sur un plateau de 766 mètres carrés au second niveau du 4, Place de La Défense.

« Nous avons accompagné André pendant près de huit mois et sommes ravis d’avoir réussi à leur proposer une offre de bureaux correspondant à leurs attentes tant en termes de qualité des installations, d’accessibilité et de coûts de location », indique dans un communiqué Cédric Diguere, Associate Tenant Representation chez Savills.

Un immeuble qui abrite des bureaux, des commerces & restaurants et un commissariat

« Je suis très satisfait du travail d’accompagnement réalisé par Savills tout au long du projet de recherche et lors des négociations avec le bailleur. Cela a été un plaisir de travailler avec les équipes qui ont fait preuve d’un très fort engagement pour satisfaire nos besoins », explique pour sa part Bruno Ventre, responsable immobilier chez André.

Construit par le promoteur Sari et inauguré en 1981, l’immeuble Maison de La Défense, est l’un des plus bas du quartier d’affaires et bénéficie d’une très bonne position. Situé Place de La Défense entre le Cnit et l’ensemble Cœur Défense, face au centre commercial Westfield Les 4 Temps, ce bâtiment est détenu par plusieurs copropriétaires dont Union Investment. En plus d’héberger plusieurs sociétés dans ses étages et des agences bancaires comme BNP Paribas, HSBC ou encore Caisse d’Epargne dans son socle ainsi que des restaurants, Maison de La Défense abrite le commissariat de La Défense.

Pour cette transaction André a été conseillé par Savils et Union Investment a été accompagné par le broker JLL.