La tour CB21 loué a Suez Environnement

La tour CB 21 rénové

L’ancienne tour Gan ne connaîtra pas l’extension de 25 000m² qui était prévue et pour laquelle un permis de construire avait été obtenu en septembre 2008. Foncière des Régions propriétaire de la tour a décidé en raison de la crise d’annuler l’extension de la tour. Toutefois des travaux important de restructuration seront effectués pour une remise à neuf du bâtiment. La façade du bâtiment sera changée et re-collorée. La restructuration complète de cette tour d’une surface de 75 000 m² SHON (68 000 m² surfaces utiles) permettra de pouvoir livrer un immeuble neuf, en partie fin 2009, et en partie courant 2010, soit plus rapidement que la livraison initialement prévue courant 2011. En outre, cette restructuration fait de la Tour CB 21 une candidate à une certification Haute Qualité Environnementale Exploitation. Suez Environnement deviendra le premier occupant de la tour avec 42 000 m ² de surface occupée. « Cette transaction est une excellente nouvelle pour le marché des bureaux et pour le quartier de La Défense qui confirme ainsi son attractivité pour les grandes entreprises. » explique Christophe Kullmann, Président du Directoire de Foncière des Régions. Cette transaction sera officialisée au terme de la consultation en cours des instances sociales de Suez Environnement. Foncière des Régions poursuit la commercialisation des 33 000m² de surfaces encore vacantes. Depuis plusieurs semaines des rumeurs donnaient l’annulation du rehaussement et de la tour. Un coup dur tout de même pour la Défense, CB21 était donc officiellement le premier projet de restructuration et d’extension du plan de relance lancé en 2006 président de l’EPAD à ce moment de La Défense qui subit une annulation suite à la crise financière. Le projet était pourtant bien avancé puisque toute la partie administrative (permis de construire, enquête publique,…) avait été obtenue. L’actuel président de l’Epad, Patrick Devedjian, qui est aussi président du conseil général des Hauts-de-Seine et ministre chargé de la relance économique, s’était félicité de cette signature, soulignant que La Défense est un « symbole de la relance » au niveau national. Pour rappel Froncière des Régions avait acquit la tour auprès de Gan en juillet 2007 pour un montant de 486 millions d’euros.