Construite à la fin des années 60 la tour Norma a vécu. Très marqué par son époque ce building de seize étages situé rue Paul Lafargue à Puteaux a disparu du paysage de La Défense il y a déjà quelques années. Pour remplacer cette petite tour c’est un immeuble, plus bas et beaucoup plus moderne qui a poussé. Baptisé « Sense », l’immeuble conçu par les agences d’architectes Lobjoy-Bouvier-Boisseau et AAPGR a été inauguré jeudi dernier.

« Ça fait dix ans que l’on travaille sur ce projet, confie Matthias Navarro, co-fondateur de Redman, le promoteur à l’origine de l’édifice. A l’époque, en 2009 on avait anticipé le renouvellement du quartier Bellini ». Si pour ce petit promoteur le projet n’aura pas été un long fleuve tranquille après des difficultés à acquérir l’ensemble des lots de l’ex-tour Norma auprès des différents propriétaires il s’est achevé par un double tour de force.

Alors qu’aux prémices du projet il avait été envisagé de rénover les 10 000 mètres carrés de la tour Norma l’option a finalement été vite écartée afin de privilégier une déconstruction au profit d’un nouveau bâtiment non IGH type « code du travail ».

L’immeuble Sense totalise une surface de 19 206 mètres carrés – 11H45

Deux fois moins haut que Norma, Sense double la surface de l’ancienne tour

Avec deux fois moins d’étages comparé à la tour Norma, l’exploit des architectes aura été de doubler la surface de Sense qui développe 19 206 mètres carrés. Un exploit qui n’en n’est finalement peut-être pas un. Car ces mètres carrés perdus en hauteur ont été récupérés sur les côtés grâce à la disparition de l’imposant parking aérien situé au pied de Norma.

Contrairement à la tour Norma l’immeuble Sense prend donc l’intégralité de son terrain. Ce n’est pas pour autant que les espaces de verdure ont été abandonnés. A l’image des immeubles parisiens, Sense dispose d’une sorte de cour intérieure où prennent place une succession de terrasses en cascade d’environ 1 400 mètres carrés donnant sur patio central. L’immeuble à la façade blanche intègre un espace de restauration, une cafétéria, une salle de fitness et encore une conciergerie.

Pour financer cette opération Redman l’a cédé en 2016 à AXA Investment Managers (IM) qui l’a acquis pour le compte de l’un de ses clients. Et c’est un an plus tard, en janvier 2017 que les travaux menés par Eiffage ont enfin pu débuter. De la déconstruction de la tour Norma à l’inauguration de l’immeuble Sense il aura fallu 34 mois.

Mais le meilleur tour de force pour Redman et AXA IM aura été de commercialiser l’intégralité du bâtiment avant même sa livraison alors même que d’autres porteurs de projets dans le quartier n’y arrivent souvent pas. Pour occuper les 19 000 mètres carrés de Sense deux entreprises ont été séduites.

Sense dispose de 1 400 mètres carrés de terrasse – 11H45

Gefco et Hewlett Packard Enterprise pour occuper Sense

La première, Gefco s’y installera dès le 16 décembre prochain. L’entreprise française de logistique installera les 700 salariés de son siège implanté dans le quartier du Faubourg de l’Arche à Courbevoie depuis une quarantaine d’années. Elle y occupera 11 000 mètres carrés dans la partie haute du bâtiment, du quatrième au huitième étage. Pour trouver son nouveau siège, c’est au broker Cushman & Wakefield que Gefco a fait appel. « On leur a demandé un espace pour accueillir nos 700 salariés dans le secteur de La Défense », commente Céline Gicquel, directrice real estate du groupe Gefco disant avoir visité une dizaine de sites.

Hewlett Packard Enterprise (HPE), l’autre locataire prendra possession du reste du bâtiment dès le mois de février de l’année prochaine. La firme américaine spécialisée dans les activités de serveurs, réseaux, stockages, logiciels et services aux entreprises a pris en location 8 200 mètres carrés dans la partie basse de Sense. Ce nouveau siège hébergera sur trois niveaux 700 salariés actuellement installés sur deux sites à Boulogne-Billancourt et aux Ulis. « On a choisi cet immeuble car on voulait réunir nos deux sites au même endroit, explique Nicolas Bohy, directeur général de Pointnext chez HPE. On a fait une étude de marché qui nous a poussé à trouver cet endroit le plus accessible pour nos salariés et nos clients ».

Dans ces deux deals, BNP Paribas Real Estate a conseillé Axa IM et Redman. Gefco était lui donc conseillé par Cushman & Wakefield et HPE par CBRE.

L’immeuble Sense a été inauguré jeudi dernier par Patrick Devedjian, le président des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense ; Marie-Célie Guillaume, la DG de Paris La Défense ; Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire de Puteaux ainsi que les responsables du projet – Defense-92.fr