Accord technique et financier entre l’EPADESA et Unibail-Rodamco pour la tour Phare

La tour Phare

Le Conseil d’Administration de l’EPADESA a approuvé dans sa séance du vendredi 10 décembre 2010 les principes de l’accord technique et financier visant à concrétiser le projet de la tour Phare de l’investisseur Unibail-Rodamco.

Cet accord sera concrétisé au premier semestre 2011 avec une promesse de vente sur les droits à construire permettant la réalisation dès 2012 de la tour Phare. Cette tour dessinée par l’architecte américain Thom Mayne devrait être l’une des plus hautes de France après celle du promoteur Russe Hermitage; elle atteindra 300 mètres pour 125 000 m2 de surface GLA répartis sur 69 niveaux.

Unibail-Rodamco avait remporté en 2006 le concours de la tour Phare dans le cadre du plan de relance initié par Nicolas Sarkozy alors président du conseil d’administration de l’EPAD. L’investissement de 900 millions d’euros sera supporté « à priori en fonds propres » par Unibail-Rodamco (23 milliards d’euros d’actifs, 14 milliards de capitalisation boursière), a déclaré Guillaume Poitrinal Président du Directoire d’Unibail-Rodamco à l’AFP.

Guillaume Poitrinal a également annoncé qu’au sommet de la tour un restaurant « devrait être l’établissement étoilé le plus haut du monde » selon ses vœux.

« En plein cœur de La Défense, entre la Grande Arche et le CNIT, la tour Phare est l’une des ambitions architecturales et environnementales les plus ambitieuses du groupe Unibail-Rodamco. Elle vise à réinventer le concept de tour de bureaux traditionnels, tout en recréant une véritable zone de transition entre le parvis de la Défense et le quartier du Faubourg de l’Arche de la ville de Courbevoie. L’investissement total, hors frais financiers, devrait s’élever à environ 900 millions Euros. Le projet Phare attendu pour 2016 viendra renforcer la présence historique du groupe Unibail-Rodamco à La Défense à l’origine du projet Coeur Défense et aujourd’hui propriétaire du centre commercial les Quatre Temps, du CNIT ainsi que de la Tour Majunga dont la livraison est prévue pour fin 2013 » explique Unibail-Rodamco.

« Autant par sa très grande efficacité économique ou environnementale que par sa taille inédite, la tour Phare marquera une nouvelle étape dans l’équipement de la Région Île-de-France. Véritable ville dans la ville, elle offrira aux salariés et aux visiteurs un niveau de confort, de design et de services jamais vus, au coeur d’une oeuvre architecturale majeure » précise Guillaume Poitrinal.

La tour Phare qui a obtenu son permis l’été dernier est actuellement noyée sous une dizaine de recours déposés notamment par le maire de Courbevoie, le Modem, le PS, l’association Village.