La vaste opération de police n’a finalement rien donné. Le plus grand quartier d’affaires d’Europe a été bouclé ce mardi matin après qu’un salarié de l’hôtel Meliá ait affirmé vers 9h30 avoir vu un homme porteur d’une arme, pouvant être une « Kalashnikov » ou une arme longue se diriger vers la Grande Arche. Les policiers ont alors exploité des images de vidéosurveillance de l’hôtel. Mais les images étaient de mauvaise qualité et ont simplement fait apparaître un homme de dos avec un sac. Rapidement des centaines de policiers et militaires sont intervenus dans le quartier d’affaires à la recherche du suspect. Le Raid n’est finalement pas intervenu pour cette opération. Plus tard, plusieurs témoins auraient vu vers 11 heures un homme jeter une bouteille en verre en criant « Allah Akbar », créant un mouvement de panique.

La gare de La Défense a alors été fermé, tout comme les centres commerciaux Westfield Les 4 Temps et le Cnit. Les salariés et habitants étaient invités à rester confinés dans les immeubles et tours. Mais après quelques heures de recherche, aucun suspect n’a été trouvé par les forces de l’ordre et le dispositif a été levé peu avant 13 heures. La vie normale du quartier a finalement pu reprendre.

« La prospection des lieux se termine. Le dispositif va être levé. A ce stade aucun individu suspect n’a été repéré par les forces de l’ordre sur place venant corroborer le signalement fait à Police Secours 17 », a affirmé à 12h42 sur son compte Twitter de la Prefecture de police.

Si la préfecture n’a pour l’instant pas communiqué sur cette affaire, selon plusieurs sources c’est un tournage sauvage, place des Reflets qui serait à l’origine de l’incident. L’homme qui aurait crié « Allah Akbar » n’aurait donc aucun rapport avec le suspect.

Sur Twitter de nombreuses vidéos témoignent des scènes de paniques.