Les voleurs n’ont pas fait le pont. Vers 5 heures ce lundi matin des ouvriers du chantier Eole (le prolongement du RER E) ont eu la désagréables surprise de constater un cambriolage non loin de là où a été posé jeudi dernier le bow-string et de la future gare de la Folie dans le secteur de de Nanterre. Deux gros tourets de fil de cuivre ainsi que deux rampes de chargement d’engins ont été dérobés. Le préjudice de ce larcin est estimé à 30 000 euros.

Depuis de longues années déjà les chantiers sont régulièrement victimes de vols. Car il faut dire qu’avec le prix du cuivre qui se négocie à 5,30 euros le kilo sur le marché légal et moitié moins au marché noir, ce matériau attise les convoitises des malfrats.