L’EPADESA réunit son conseil d’administration

La maquette de l'Epadesa

Le conseil d’administration de l’EPADESA présidé par Joëlle Ceccaldi Raynaud qui s’est réuni le vendredi 2 décembre 2011 a annoncé prévoir d’investir 167 M€ et signer les promesses de ventes ou actes de vente pour un montant cumulé estimé à 487 M€. Son budget de fonctionnement (hors amortissement et provisions), qui représente 12 % du budget total, se monte à 24,8 M€. Le conseil d’administration a approuvé les conditions de la promesse de vente pour le projet Trinity, qui sera signée dans les prochaines semaines entre la SCI Trinity Défense et l’EPADESA. Ce projet Trinity est portée par le groupe Unibail-Rodamco. L’EPADESA a également approuvé les conventions destinées à assurer la cohérence de la conception technique et de la réalisation des espaces publics de La Défense par Defacto. Deux conventions seront signées; elles organiseront dans le respect des compétences propres de l’EPADESA, unique aménageur du site, et de Defacto, unique gestionnaire du site, les commandes conjointes des deux établissements pour les marchés de maîtrise d’œuvre des espaces publics des quartiers Corolles-Vosges , Carpeaux et Saisons. Toujours avec Defacto, dans le cadre d’une convention de groupement de commande, l’EPADESA lance un marché pour une étude qui consistera en la réalisation d’une enquête auprès des usagers des transports en commun et l’analyse des sondages. Le conseil d’administration de l’EPADESA a approuvé le lancement d’une étude de faisabilité pour la réalisation d’une passerelle au dessus de la Seine entre le pont de Neuilly et la future esplanade qui prendra place aux pieds des tours Hermitage Plaza avec la Ville de Neuilly. Pour cette étude, la Ville de Neuilly et l’EPADESA lancent un appel d’offres commun pour la désignation d’une équipe de prestataire. « Les actes, promesses et protocoles de vente signés par l’EPADESA en 2011, pour les projets que l’établissement développe sur les communes de Courbevoie, La Garenne-Colombes, Nanterre et Puteaux, représentent 483 000 m² de SHON de logements, bureaux et commerces » précise l’établissement d’aménagement. Parmi les actes définitifs de vente signés en 2011, on peut retenir des opérations aussi différentes que la tour D2 développant 54 000 m² de bureaux, l’éco-quartier Hoche à Nanterre qui accueillera 650 logements ou l’immeuble Terrasse 10 – Lilas Sun qui sera livré en 2013 avec 150 logements, l’opération Cœur de Quartier qui représente 22 300 m² de bureaux, 16 500 m² de logements et 7 500 m² de commerces. A titre de comparaison, les signatures d’actes, promesses et protocoles de vente signés en 2011 représentent plus que le cumul des mêmes actes signés en 2010 (336 800 m² SHON) et 2009 (134 800 m² SHON).