A gauche toute pour l’Epadesa

Patrick Jarry le 2 décembre 2013

Depuis le temps que la gauche voulait mettre la main sur La Défense… Il aura fallu presque deux ans au gouvernement pour placer un élu de gauche à la présidence de l’EPADESA. C’est à l’occasion de la fin du mandat de Joëlle Ceccaldi, que Patrick Jarry, le maire de Nanterre a été élu président de l’EPADESA  lors du conseil d’administration de l’établissement qui s’est tenu le vendredi 6 décembre 2013.

Patrick Jarry souhaite apporter plus de mixité dans le quartier en mêlant logements, bureaux et services.  » Ce qui fait l’attractivité des quartiers d’affaires dans le monde c’est précisément de ne pas être uniquement tournés vers les affaires » explique t-il.

A gauche ont se félicite de cette nomination, à commencer par la ministre Cécile Duflot dont dépend l’établissement. La ministre de l’Ecologie souhaite réorienter l’EPADESA en conservant à La Défense son rôle de moteur de l’économie francilienne et en faisant croître son attractivité.

La ministre a par ailleurs demandé à Patrick Jarry la mise en place, dans les meilleurs délais, d’un comité d’orientation associant des personnalités qualifiées et experts, des représentants associatifs et des acteurs du monde économique et financier, destiné à éclairer les décisions du conseil d’administration.

« Avec l’élection d’un président de Gauche à la tête de l’EPADESA une première page se tourne à La Défense. Elle vient mettre un terme à la mainmise du clan Pasqua-Sarkozy sur le quartier d’affaires dont la gestion désastreuse ces dernières années le place aujourd’hui devant d’importantes difficultés financières » se réjouit pour sa part Philippe Kaltenbach, Sénateur des Hauts-de-Seine et Maire de Clamart

Au cours de ce même conseil ont été élus :
–    Jean-Marc Michel, 1er vice-président représentant le ministère chargé de l’urbanisme
–    Joëlle Ceccaldi-Raynaud, 2ème vice-président, représentant la commune de Puteaux
–    Jacques Kossowski, 3ème vice-président, représentant la commune de Courbevoie
–    Jean-Louis Rouquette, 4ème vice-président, représentant le ministre chargé de l’économie
–    Philippe Juvin, 5ème vice-président, représentant la commune de La Garenne-Colombes
–    Jean-Claude Ruysschaert, 6ème vice-président, représentant le ministre chargé des transports
–    Aurore Gillmann, 7ème vice-président, représentant la Région Ile-de-France

En raison de la vacance du poste d’administrateur personnalité qualifiée désigné par le Premier Ministre, il n’a pas été procédé à l’élection du 8ème Vice président :
Les 2ème, 3ème, et 5ème Vice présidences sont réservées aux représentant les communes ;
La 7ème Vice présidence est réservée au représentant de la Région d’Ile de France ;
La 8ème Vice présidence à la personnalité qualifiée désignée par le Premier Ministre ;
La 9ème Vice présidence à un représentant du Conseil général des Hauts de Seine.
Enfin, les 1ère, 4ème et 7ème vice présidences sont réservées à des représentants de l’Etat.

Pour rappel, le président du conseil d’administration a pour rôle de convoquer le conseil d’administration, d’en fixer l’ordre du jour et d’en diriger les débats.