Nanterre demande l’arrêt du site « ladefense-seine-arche.fr »

Le nouveau site internet de l'Epad

Patrick Jarry maire (PCF) de Nanterre à déclaré à travers un communiqué son indignation face au lancement du site « ladefense-seine-arche.fr ». Lancé le mardi 1 septembre 2009, ce site internet commun aux deux établissements publics EPAD et EPASA est censé devenir le portail internet du futur établissement qui les regroupera après la fusion qui devrait intervenir en 2010, mais à ce jour rien n’a été officialisé. « Dans ces conditions, il est inadmissible que la décision de réaliser ce site internet commun aux deux établissements ait été prise au mépris de l’avis des collectivités locales et des élus appelés à débattre de la création ou non d’un établissement unique. De plus, aucun des deux conseils d’administration n’a examiné cette question et, a fortiori, ne l’a approuvé. Il en est de même pour la dénomination de ce site, « La Défense-Seine-Arche », qu’aucune assemblée délibérante n’a actée » ajoute Patrick Jarry. A propos d’une citation du site, concernant la question de la fusion : « Ce plan ambitieux pour faire des deux opérations d’intérêt national de La Défense et de Seine-Arche une référence internationale en matière de rayonnement économique, de cadre de vie et de politique environnementale, a rencontré l’assentiment des acteurs privés et publics qui ne lui ont jamais fait défaut : l’État, le conseil général des Hauts-de-Seine, les villes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux et les investisseurs nombreux (…). » Écrire cela est une ineptie absolue et un mensonge en ce qui concerne Nanterre qui n’a de cesse de refuser ce type de développement hors sol, où le seul but est d’ajouter des tours aux tours et où l’humain n’est en rien au centre des préoccupations premières explique Patrick Jarry. De plus selon Patrick Jarry, maire de Nanterre et président du conseil d’administration de l’Epasa, une plaquette de présentation est prête à être diffusée dans les prochains jours Il entend réclamer à son directeur Philippe Chaix président de l’ensemble (EPAD et EPASA) de stopper la diffusion.