Jean Sarkozy jette l’éponge en renonçant à briguer la présidence de l’EPAD

Jean Sarkozy sur France 2

Grosse surprise, le jeudi 22 octobre, lors du journal télévisé de 20h de David Pujadas, Jean Sarkozy qui s’était porté candidat le 8 octobre 2009 à la présidence a annoncé le retrait de sa candidature face aux très nombreuses critiques venant de toute part. « Je serai candidat au poste d’administrateur de l’EPAD, mais si je suis élu je ne briguerai pas la présidence » a t-il déclaré. « Je ne veux pas d’une victoire entachée de soupçons », a-t-il ajouté, mais il a dénoncé une « campagne de manipulation et de désinformation ». « On a parlé « d’intrigues, de manœuvres et de choses fausses », a-t-il également dénoncé. « Je ne cours pas après les honneurs » précise t-il, en renonçant à la présidence de l’EPAD, « j’ai fait le choix de la raison », a-t-il insisté. «Ma candidature était pleinement légitime parce que je suis conseiller général», a-t-il tenu à souligner. «Est-ce que j’en ai parlé au Président ? Non. Est-ce que j’en ai parlé à mon père? Oui.» Il n’exclut toutefois pas de se représenter dans quelques mois ou années à la présidence de l’Etablissement Public. «Je ne suis pas sourd, ni aveugle. Et pour autant je souhaite défendre mes convictions», a-t-il conclu, assurant qu’il «n’y a aucune amertume chez moi». Une question se pose : quel candidat de droite va se présenter pour faire face à Patrick Jarry ? il pourrai s’agir de Joëlle Ceccaldi (UMP)maire de Puteaux ou bien celle de Claude Leroi qui est le président de la chambre de commerce et d’industrie des Hauts-de-Seine; le maire de Courbevoie Jacques Kossowski (UMP) ne pourra pas se présenter car il a atteint également la limite d’âge qui est fixée à 65 ans par l’EPAD. Mais il serait également possible de laisser Patrick Devedjian (UMP) en place, démissionnaire car frappé par la limite d’âge de 65 ans. Un amendement pour relever l’âge maximal des présidents d’établissements publics avait d’ailleurs été imaginé dans la loi sur le Grand Paris, avant de disparaître dans le projet final de Matignon.