Certes ce n’est pas pour demain, ni même après-demain que La Défense sera complétement autonome en énergie, mais ici et là le quartier d’affaires commence à s’émanciper du réseau national. Depuis la mi-septembre Paris La Défense teste des oasis énergétiques pour produire, stocker et proposer gratuitement aux usagers du quartier une énergie renouvelable et locale.

Cette expérimentation qui doit durer six mois est l’aboutissement de plusieurs mois de recherche en partenariat avec Efficacity, institut pour la transition énergétique des villes, explique l’établissement public chargé d’aménager et gérer le quartier d’affaires.

« La transition énergétique est un levier essentiel pour la mise en œuvre d’un nouveau modèle pour le quartier d’affaires. Paris La Défense doit accélérer sa transformation en faveur d’un développement plus durable et plus respectueux de l’environnement, a affirmé Georges Siffredi, le président de Paris La Défense et des Hauts-de-Seine. Ces expérimentations sont pour nous un moyen de tester des technologies et innovations qui pourraient demain avoir une place à part entière dans nos territoires ».

Les quatre sources locales « innovantes » déployées le long de la dalle doivent permettre selon Paris La Défense d’alimenter en électricité verte la recharge des food trucks ou encore des trottinettes en free floating de Lime. « Ces solutions, qui seront évaluées par des scientifiques et des usagers pendant six mois, pourront être pérennisées et déployées à grande échelle si elles se révèlent concluantes », assure l’établissement pour qui « la disponibilité de l’énergie sur l’espace public de Paris La Défense est un enjeu majeur pour le territoire ».

La première source expérimentée est localisée face au Bassin Takis, au pied de la tour CB21. Il s’agit des « Arbres Sol’Air » développés par les entreprises Novall et Zinium, filiales d’EDF. Cet îlot constitué de panneaux photovoltaïques de « dernière génération » permet de stocker l’énergie le jour et de la restituer à toute heure de la journée ou de la nuit grâce à une batterie, afin d’alimenter l’éclairage ou recharger les trottinettes. La forme et l’orientation des seize feuilles photovoltaïques des arbres Sol’Air ont été pensées pour optimiser le rendement énergétique de l’ensemble tout en offrant une protection ombragée ou contre la pluie.

Paris La Défense expérimente depuis la mi-septembre dans le quartier d’affaires des oasis énergétiques – Defense-92.fr

Seconde source d’énergie, la « WindBox » a été mise au point par Wind my Roof, entreprise soutenue par Omexom (Vinci Énergies). L’originalité de cette turbine de toiture réside dans son format de box horizontale. Brevetée depuis un an, WindBox exploite le vent en zone urbaine et périurbaine, où l’espace au sol est rare, en tirant parti de l’espace inutilisé des toitures. Et c’est dalleur sur le toit de l’espace Info Défense que deux WinBox ont été installées. Une fois produite l’énergie est stockée dans des batteries reconditionnées qui peuvent servir à recharger jusqu’à 900 trottinettes par an.

Les deux WindBox ont été installés sur le toit de l’espace Info Défense – Defense-92.fr

Après avoir testé sa route solaire dans le quartier d’affaires, Wattway (filiale de Colas) revient avec « Wattway Pack », qui sont des dalles solaires composées de cellules photovoltaïques recouvertes d’un matériau multicouche qui leur donne de la robustesse. Ce parterre solaire, plutôt discret a été installé sur le parvis, au pied de la Grande Arche. Une fois produite l’énergie est stockée avant d’être redistribuée là encore aux trottinettes en libre-service du quartier.

Le Wattway Pack est installé sur le parvis de La Défense au pied de la Grande Arche – Defense-92.fr

Enfin il y a l’« Oasis Café » imaginé par la jeune start-up fondée en 2018, Picnic Architecture et ABB. Mobile et autonome, l’Oasis Café est une sorte de petite remorque bardée de batteries permettant d’alimenter électriquement les coffee trucks de La Défense et peut-être à terme les food trucks ou même des petits chantiers.

L’Oasis Café sert à alimenter en électricité l’un des coffee truck – Defense-92.fr

Parallèlement, depuis la fin octobre, le Point Info de La Défense accueille durant toute la durée de l’expérimentation, une exposition portant sur les nouvelles énergies et ces expérimentations mises en place dans le quartier d’affaires.