La direction d’HSBC France n’ira finalement pas à La Défense pour rejoindre le reste de ses troupes. Alors qu’HSBC a reconnu étudier l’avenir de sa banque de détail en France dans le cadre d’« une revue stratégique » qui pourrait se traduire par sa cession, la firme anglaise a annoncé le projet de déplacer d’ici fin 2020 son siège historique. Basé sur la prestigieuse avenue des Champs Élysées depuis un siècle, le siège d’HSBC français devrait s’établir dans un immeuble en cours de rénovation au 38 de l’avenue Kleber à Paris.

Si des rumeurs courraient ces derniers mois quant à une éventualité de faire de la tour Trinity, -dont les travaux vont bientôt se terminer- le nouveau quartier général d’HSBC France, la banque britannique a donc préféré garder dans Paris sa direction mais aussi certaines de ses activités commerciales pour les grandes entreprises, les investisseurs institutionnels, les particuliers et la banque privée, ainsi que les activités de marchés, soit environ 1 200 personnes.

Le quartier de La Défense continuera toujours à être la base arrière du siège français de HSBC. La banque qui compte actuellement quelques 4 000 personnes dans ses bureaux de Cœur Défense va renforcer à terme cette implantation avec 500 personnes supplémentaires.

En 2010, HSBC France avait vendu pour un montant de 400 millions d’euros son bâtiment des Champs Élysées à un fond du Qatar et était devenu locataire. Cet ancien hôtel abrite depuis 1922 le siège du Crédit Commercial de France (CCF) racheté en 2000 par le groupe britannique.