Après avoir passé quelques années à Saint-Denis l’entreprise revient dans le secteur de La Défense. Le fabricant de colles et d’adhésifs Bostik a installé son nouveau siège français à Colombes au sein de l’immeuble Défense Ouest à quelques encablures de La Défense. L’entreprise était implantée jusqu’à son départ en 2012 pour Saint-Denis, dans l’immeuble City Défense, qui va faire dans les prochains mois l’objet d’une vaste rénovation. Racheté en 2015 par Arkema auprès de Total, Bostik est désormais dans le même bâtiment que sa maison mère.

Un espace de travail de Bostik – DR

Installés depuis mars sur 4 500 mètres carrés, les nouveaux bureaux de Bostik ont été aménagés par Colliers International, le spécialiste en la matière. Les quatre étages de Bostik ont été aménagés en open space offrant différentes typologies d’espaces avec des postes attribués, des lieux d’échanges ouverts, des bulles de différentes tailles permettant différents usages, une salle silence, des salles de réunions, un Lab (centre de recherche pour la communication), un work café et même un forum. Ces espaces permettent aux 200 collaborateurs de l’entreprise de pouvoir « s’approprier l’environnement de travail résolument collaboratif et innovant. Les plateaux lumineux bénéficient d’une vue panoramique à 360 degrés sur La Défense et ses environs », détaille dans un communiqué Colliers International.

« Ce projet a fait l’unanimité auprès de nos collaborateurs. Ce succès, nous le devons à la disponibilité des équipes Colliers et nos ambassadeurs, à leur réactivité ainsi qu’à l’engagement du management », expliqueLaurent Selles, le directeur des Ressources Humaines et Communication Corporate de Bostik.

L’un des espace de repos de Bostik – DR