Le petit bout de terrain devrait bientôt changer de propriétaire. La ville de Courbevoie organise une enquête publique en vue de céder une petite parcelle de 346 mètres carrés à son office HLM. Située au 38 et 40 de la rue Ségoffin, en bordure du boulevard circulaire, le terrain concerné n’est pas cadastré à ce jour et appartient au domaine public de la Ville de Courbevoie.

L’emprise qui sert de passage pour les piétons et où quelques motos stationnent également est revêtue d’une surface goudronnée et délimitée pour une partie par un petit muret ainsi que par une petite clôture et pour une autre partie par des potelets.

« Depuis plusieurs années, des nuisances et divers problèmes contribuant à troubler la sécurité publique ont été constatés, déplore la ville dans le dossier d’enquête publique. Ainsi, des dépôts sauvages y sont régulièrement déposés, des activités de mécaniques sauvages s’y sont un temps installées et des regroupements bruyants s’y déroulent ».

La parcelle sera réaménagée et végétalisée pour les habitants

Les services de la ville se sont donc rapprochés des services de l’OPH Courbevoie-Habitat Paris Ouest La Défense afin de trouver des solutions à ces problèmes récurrents. « La clôture du site est alors apparue comme la solution la plus adéquate pour assurer la sécurisation des lieux », détaille le dossier d’enquête.

La ville a donc décidé de céder pour un euro symbolique cette emprise à l’OPH afin d’assurer un réaménagement et une résidentialisation. Le site sera donc dans les prochains mois clôturé par des grillages plus hauts « pour maintenir la tranquillité publique » mais également restructuré pour « améliorer le cadre de vie des habitants de la résidence du 38- 40 rue Ségoffin et des passants ». Cette action s’accompagnera d’une végétalisation. Par ailleurs des accès spécifiques seront maintenus pour ces résidents.

L’enquête publique qui a débuté il y a quelques jours et qui s’achèvera le 4 juin prochain est consultable à la mairie de Courbevoie où un registre d’observations est mis à disposition. Le dossier peut en outre être consulté sur le site internet de la ville. Par ailleurs un commissaire enquêteur assurera deux permanences à l’hôtel de ville le vendredi 24 mai de 9 heures à midi et le mardi 4 juin entre 14 heures et 17 heures.