Peu à peu Nanterre poursuit son programme d’ouverture de crèche municipale. La ville a inauguré vendredi dernier sa vingtième crèche baptisée « La Souris Verte » tout près de la gare RER de Nanterre-Université pour accompagner l’émergence de Cœur de Quartier. D’une surface de 712 mètres carrés, cette nouvelle crèche située boulevard des Provinces Françaises dispose de cinquante-quatre berceaux.

« L’ouverture d’une crèche dans une ville c’est toujours un événement marquant. La crèche c’est un lieu de vie et le premier lieu d’accueil pour les enfants », s’est réjoui Patrick Jarry, le maire Gauche Citoyenne de Nanterre. Chiffré à 1,8 million d’euros, l’équipement a été financé par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) à hauteur de 139 000 euros, le conseil départemental des Hauts-de-Seine a lui injecté 550 000 euros, la Caisse d’Allocation Familiale du 92 (CAF) a mis 588 000 euros et enfin la ville de Nanterre a sorti de sa poche 583 000 euros.

« La construction n’a pas été un long fleuve tranquille. Il y a eu des contretemps dans l’ouverture de la crèche. Nord France qui a assuré le chantier n’a pas bien assumé sa responsabilité et on le regrette », s’est désolé Patrick Jarry évoquant le retard.

Cette nouvelle structure qui pourra accueillir jusqu’à cinquante-quatre enfants âgés de dix semaines à quatre ans est ouverte du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30. Une vingtaine d’auxiliaires de vie et agents y sont affectés. Sous gestion directe de la ville de Nanterre, la crèche La Souris Verte accueille uniquement des bambins vivant à Nanterre. L’attribution des places se fait par une commission.