Procédure de sauvegarde de Cœur Défense

L'ensemble Cœur Défense

La société Heart of la Défense SAS (HOLD SAS), propriétaire de l’ensemble immobilier de bureaux Coeur Défense, vient de faire l’objet d’une procédure de sauvegarde ouverte par le Tribunal de Paris par jugements du 3 novembre. « Nous considérons que la sauvegarde est le meilleur moyen pour permettre à la HOLD SAS de mener un dialogue constructif avec ses créanciers prêteurs dans un contexte de poursuite de l’exploitation en vue d’une issue favorable à toutes les parties prenantes sur le long terme. La période de sauvegarde va permettre le déroulement de ces discussions en mettant un terme à toutes sortes de spéculations autour de la propriété et de la gestion de l’immeuble. Nous confirmons notre intention à ce jour de ne pas céder Coeur Défense. Nos actionnaires et leurs propres investisseurs, avec qui nous sommes et avons été fréquemment en contact (y compris les représentants de PricewaterhouseCoopers LLP, agissant en tant qu’administrateurs de certaines entités de Lehman Brothers en Europe) nous ont confirmé qu’eux-mêmes ne cherchaient pas actuellement à vendre l’immeuble. Nous sommes activement engagés avec notre asset manager, Atemi SAS, dans la gestion de Coeur Défense, ainsi que dans la commercialisation locative des surfaces disponibles et sommes confiants de pouvoir conclure cette opération avec succès. Nous considérons que Coeur Défense continue de bénéficier de la raréfaction d’offres comparables de surfaces de bureaux à la Défense ce qui, ajouté aux améliorations récentes apportées à l’immeuble ainsi qu’à ses coûts de fonctionnement en renforce l’attractivité », souligne la société Heart of La Défense.