Il ne reste plus que deux acteurs en France. Quatre ans après la loi Macron, le nombre d’opérateurs de voyages en cars longues distances est passé de cinq à deux. A l’issue de deux mois de négociations, la compagnie allemande Flixbus a annoncé jeudi 2 mai avoir finalisé le rachat des sociétés d’autocars longues distances Eurolines et Isilines à l’opérateur de transports français Transdev. « Depuis le 30 avril 2019, Eurolines-Isilines appartiennent officiellement à FlixBus », explique le communiqué de Flixbus. Le montant de la transaction n’a pas été révélé.

Avec ce rachat il ne reste désormais plus que deux opérateurs en France. Le second est Ouibus, qui sera rebaptisé d’ici la fin de l’année BlablaBus, après que la SNCF ait vendu sa filiale à Blablacar.

A La Défense Flixbus et Isilines propose des trajets vers Le Havre et Rouen. Son rival Ouibus permet de relier quotidiennement ou quelques fois par semaine le quartier d’affaires également vers Le Havre et Rouen mais aussi Caen.