Cœur Défense n’est pas à vendre

L'ensemble Cœur Défense

La société Heart of La Défense SAS, propriétaire de Coeur Défense vient de mettre fin aux rumeurs de vente. « Contrairement aux informations récemment parues dans la presse, nous n’avons pas actuellement l’intention de vendre Coeur Défense. Nos actionnaires et leurs propres investisseurs, avec qui nous sommes et avons été fréquemment en contact (y compris les représentants de PricewaterhouseCoopers LLP, agissant en tant qu’administrateurs de certaines entités de Lehman Brothers en Europe) nous ont confirmé qu’eux-mêmes ne cherchaient pas actuellement à vendre l’immeuble. Nous sommes activement engagés avec notre asset manager, Atemi SAS, dans la gestion de Coeur Défense, ainsi que dans la commercialisation locative des surfaces disponibles et sommes confiants de pouvoir conclure cette opération avec succès. Nous considérons que Coeur Défense continue de bénéficier de la raréfaction d’offres comparables de surfaces de bureaux à la Défense ce qui, ajouté aux améliorations récentes apportées à l’immeuble ainsi qu’à ses couts de fonctionnement en renforce l’attractivité », précise la société. Cette rumeur est née à l’annonce de la faillite de la société Lehman Brothers qui détenait alors 20% de l’ensemble. Plusieurs noms de repreneurs étaient évoqués comme Unibail-Rodamco, Carlyle Europe et Perella Weinberg Real Estate. Cœur Défense avait été vendue en 2007 par Unibail-Rodamco pour la somme record de 2,1 milliards d’euros. La rumeur indiquait une offre d’Unibail-Rodamco de 1,2 milliard d’euros.